AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Monastère sigmarite

Aller en bas 
AuteurMessage
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
Jakob

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
Monastère sigmarite Left_bar_bleue200/5000Monastère sigmarite Empty_bar_bleue  (200/5000)

Monastère sigmarite Empty
MessageSujet: Monastère sigmarite   Monastère sigmarite Icon_minitimeVen 15 Aoû - 14:30

Un orage grondait ce soir-là. Les éclairs déchiraient le ciel à intervalles irréguliers, illuminant pendant un bref instant le flan des montagnes, faisant paraître ces dernière pour des crocs pointus et cruels. Le tonnerre qui succédait à l'aveuglante lumière semblait sortir tout droit de la gorge d'un monstre millénaire. Le grondement dévalait les falaises et se déversaient dans la vallée comme une charge d'un millions de cavaliers. Puis, le silence reprenait peu à peu ses droits. La fine pluie martelait sans relâche les végétaux et les animaux qui n'avaient pas eu la chance de trouver un abris. Puis, sans qu'aucun avertissement ait été prononcé, un nouvelle éclair déchirait le ciel, frappant le sommet d'une montagne avec une violence telle qu'on aurait cru qu'un dieu voulait jeter à bas les montagnes environnantes.

Au milieu de cet affrontement titanesque entre les forces de la nature, un cavalier avançait lentement dans le noir. Sa seule lumière était la maigre flamme d'une lanterne qu'il tentait de protéger tant bien que mal de la pluie. Vêtu d'un chapeau à large bord et d'une vaste cape le protégeant des intempéries, l'homme poussait son cheval à avancer toujours plus avant sur les pavés glissants qui constituaient la route. Une fine goutte de pluie pendait au bout de son nez mais l'homme ne se donnait même pas la peine de l'essuyer. Sa quête ne semblait pas avoir de fin. Il avançait envers et contre tous dans le maelstrom furieux que constituait l'orage. Soudainement, l'homme aperçut au loin de la lumière. En se rapprochant, il discerna un bâtiment d'une taille qui ferait passer les château de certains petits seigneur pour des maisons de poupées. Il était enfin arrivé à sa destination. L'homme sourit.

Il arriva au pied d'un rempart qui entourait tout le monastère ainsi que divers bâtiments de moindre taille. L'homme appela et demanda la permission d'entrer. Une poterne s'ouvrit à sa gauche, quasi invisible vue de l'extérieur. L'étranger reconnut la un travail de nain. Il entra et tomba sur une demi douzaine de gardes. L'un d'entre eux était un prêtre de Sigmar puisqu'il était armé d'un lourd marteau à deux main ainsi que d'une armure de plate complète. De plus, il avait un livre en bandoulière dont la couverture était faite d'acier. L'homme descendit de cheval et le prêtre lui demanda la raison de sa venue et si il possédait des armes. Pour toutes réponses, l'homme ouvrit le large manteau qu'il portait sous sa cape. La plupart des soldats blêmirent, l'un d'entre eu eu un mouvement de recul mais le prêtre sigmarite se contenta de hausser un sourcil et de le laisser passer.

L'homme prit son cheval par la bride et progressa sur les pavés glissants de la cour de ce qui pouvait presque passer pour une cité à part entière. Il se dirigea vers ce qu'il devina être l'écurie. Il y laissa son cheval contre quelques pièces et se dirigea vers l'entrée du temple sigmarite. Les portes étaient de taille moyennes mais leur robustesse ne faisant aucun doute. Elle semblait faite pour résister aux attaques d'un bélier. L'étranger du mettre pas mal de force pour pousser une des lourdes portes avant de parvenir à entrer.

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
Jakob

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
Monastère sigmarite Left_bar_bleue200/5000Monastère sigmarite Empty_bar_bleue  (200/5000)

Monastère sigmarite Empty
MessageSujet: Re: Monastère sigmarite   Monastère sigmarite Icon_minitimeVen 15 Aoû - 15:34

Une fois sur le seuil de la porte, l'homme retira son chapeau dégoulinant d'eau de pluie en signe de respect. Il venait d'entrer dans le bâtiment principal du monastère. Trois rangée d'une vingtaines de bans chacune partaient de l'entrée et faisaient face à deux autels de taille moyenne. Trônant majestueusement au dessus de ces autels couvert de statuettes du dieu guerrier et d'amulette, trônait un marteau à deux main dans une vitrine, le tout surmonté par une statue entièrement en fer du dieu guerrier devant mesurer un peu plus de deux mètres de haut. Le marteau dans la vitrine devant sans doute être la relique d'un quelconque prêtre ayant eu le droit d'avoir son nom graver dans les annales par tel ou tel acte courageux.

Un prêtre de Sigmar vint sortir l'homme de ses rêveries. Il portait l'armure de plates fidèles aux prêtre de Sigmar et avait, attaché à chaque hanche, un marteau qui devait peser chacun bien plus que n’importe qu'elle épée à une main. L'homme était grand et chauve, comme la plupart des hommes ayant choisi la voie du dieu guerrier. Il s’adressa à l'homme d'une voix grave.

-Qu'est-ce qu'un répurgateur vient donc faire dans une maison de Sigmar. Ce n'est sans doute pas que pour vous abriter de la pluie que vous êtes venu ici je me trompe?

Le chasseur de sorcière sourit. Il adorait aller au but et ne pas perdre de temps. Il appréciait déjà le prêtre.

-J'ai pour mission de livrer cette missive à un certain Jakob qui est venu trouver refuge dans ce monastère.

Il joignit le geste à la parole et sorti d'une des nombreuses poches de son manteau un parchemin et le tendis au prêtre. Ce dernier l’examina et, en voyant le sceau, le répurgateur put discerner de la surprise sur le visage du prêtre pendant une microseconde avant qu'il ne revienne à une expression fermée. L'homme lui rendit le parchemin et lui fit signe de le suivre. Le duo traversa un couloir de pierre éclairé à intervalle régulier par des torches. En passant la main sur les mur, le chasseur de sorcière put sentir leur épaisseur. Le bâtiment était fortifier, comme tout les monastère de Sigmar. Les mur, de fabrication naine, pouvait résister sans problèmes à des tirs de catapultes.

En arrivant devant une porte en chêne, le prêtre planta là le répurgateur et parti sans un mot. Le chasseur de sorcière toqua. Il attendit. Rien. Il toqua une seconde fois. Toujours rien. Finalement il se décida à entre. Une fois à l’intérieur, il referma la porte. Dire que la petite chambre était vêtu de manière spartiate eut été un doux euphémisme. Il n'y avait qu'un tas de paille pour lit, un tabouret et un autel de Sigmar. La pièce devait faire un dizaine de mètres carré et l'autel prenait le tiers de la place. Devant ce dernier était agenouillé Jakob. Le prêtre avait les yeux fermé et n'avait pas remué lorsque le répurgateur était entré. Il ne bougeait pas d'un pouce. Rien ne semblait indiquer qu'il vivait si ce n'était le faible bruit de sa respiration. Le répurgateur, respectueux envers Sigmar s'immobilisa et laissa le prêtre prier. Environ cinq minutes plus tard, Jakob se leva et fit face à son interlocuteur.

-Que puis-je pour vous?

-Je viens vous remettre cette lettre de la part de Volkmar le sévère.

Le prêtre poussa un long soupir ou se mêler l’agacement et la tristesse.

-Je lui ai dit que je ne voulait plus être concerné par ces affaires. Tout ce que je désirais était de finir tranquillement ma vie en tentant de me racheter auprès de Sigmar, loué soit son nom. Malgré tout il continue à me poursuivre, même jusqu’au confins de l'Empire. Enfin, donnez toujours.

Le répurgateur lui tendit la lettre.

-Je en vous comprend pas. Volkmar le sévère semble vous tenir en haute estime. Il a besoin de votre aide et l'Empire aussi par la même occasion. Pourquoi cet air dépité?

-On ne vous a pas raconter mon histoire? Peu surprenant. J'imagine que votre rôle était simplement de me donner la lettre. J'ai mené plusieurs campagne contre l'Empire au nord et j'en suis revenu victorieux. C'est ce qui a attiré l'attention de Volkmar sur ma modeste personne. Cependant, J'ai ensuite mené deux batailles. La première contre des hommes bêtes. e fut un échec total. Le village que je devais protéger à été rasé, ces habitants tués. Le temps que le compte du pays rassemble son armée, trois villages de plus avait été détruit et la horde était plus grande que jamais. Il parvint à l'arrêter mais au pris de nombreuses pertes. Par ma faute.

-Et la deuxième?

-Contre un vampire. Je devais l'empêcher de nuire avant qu'il ne rassemble un armée trop conséquente. Résultat, je suis le seul survivant du bataillon et tout les autres ont été transformé en squelettes asservi par cet infâme créature de la nuit. Je vous le dit, j'ai vu bien trop de mort. Je ne recommencerais pas à sacrifier des hommes alors que Sigmar m'a abandonné...

Jakob brisa le cachet de cire, s'assit et lut la lettre. Au fur et à mesure qu'il lisait la lettre, la neutralité, la surprise, la colère et la pitié se succédèrent sur son visage. Lorsqu'il leu terminé, il la déchira en milliers de morceaux de papier et se leva. Il faisait au moins deux têtes de plus que le chasseur de sorcière.

-Menez moi à Aldtorf, il n'y a pas une seconde à perdre.

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Monastère sigmarite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide]Le monastère de Tastevin
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois
» PORTUGAL DIRECTION ALCOBACA !
» Etape I : Le Monastère [scénario]
» FF Tactics - Les archives du Monastère d'Orbonne - 30/09 au 14/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warhammer RPG :: Vieux Monde :: Empire, Sylvanie-
Sauter vers: