AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Côte Est de Lustrie

Aller en bas 
AuteurMessage
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Côte Est de Lustrie   Mar 26 Fév - 21:01

"Terre! Terre en vue!"
Enfin, pas trop tôt.
Le trajet avait duré plusieurs lunes, et s'était révélé des plus monotone, une fois le danger des poursuivants arabiens éloigné bien sûr.
Une fois que le bateau eu prit le large, Karl lui avait lancé un regard amusé:
-"Roc-aux-Loups, hein? Petit cachottier."
Gêné, Erik ne sut que répondre.
-"Tu serais donc bretonnien. Très bien, puisque nous en sommes aux confidences: je n'ai pas eu besoin d'intervention extérieure pour que les gardes retrouvent de l'opium dans mes cales. Tu as devant toi Karl Cales-Pleines, le prince des contrebandiers de l'Empire. A qui ai-je l'honneur de m'adresser réellement?"
Décident de jouer franc-jeu, Erik dévoila sa réelle identité de seigneur bretonnien.
-"Ça par exemple, nous avons un seigneur à notre bord" railla-t-il en singeant une génuflexion
-"Vivre avec toi l'épreuve de la prison ma fait gagner une profonde estime pour toi. Je pense être prêt à oublier ton passé, pourra-tu en faire de même?"
Avant qu'il n'ai le temps de répondre, une volée de flèches emporta l'un des marins par le fond: les arabiens avaient lancés trois galère petites taille afin de les pourchasser.
-"Très bien, tu voulais que l'on oublie nos passés respectifs. Très bien, te voilà un marin. Maintenant vas lever la grand voile moussaillon!"
Heureusement, son voyage précédent avait permit à Erik d'acquérir un minimum de savoir sur les bateaux et il comprit ce que l'on attendait de lui.
Les galères étaient dotées de bancs de rameurs, ce qui leur permettaient de gagner du terrain, malgré la voilure plus importante du vaisseau de Karl, baptisé l’Écumeur des sables. Heureusement pour eux, l'impérial était une contrebandier expérimenté, et il eu tôt fais de se débarrasser de leurs poursuivants en jouant sur les vents, et sur une zone de bancs de sables dont il connaissait tout les emplacement à deux pieds près. Manifestement, ce n'était pas le cas des poursuivants, qui eurent tôt fait de s'échouer en les noyant sous un flot d'invectives furieuses.
Passé ce moment le voyage ne fut plus que routine, et Erik eu tôt fait de comprendre qu'il n'était pas fait pour la vie de marin.

L'empilement de taudis où ils accostèrent méritait à peine le titre de "hameau"...
Il était impatient de trouver la signification du "Choktak" que lui avait soufflé sa vison.
Il débarqua et fit ses adieux à Karl et ses hommes, car ces derniers comptaient faire le plein de marchandises exotiques et trouver un nouveau membre d'équipage pour remplacer le départ du bretonnien.
La jungle commençait dès la sortie du village, et sa densité dès son orée lui fit penser qu'il ne pourrait jamais s'y retrouver seul. Il investit donc la taverne à la recherche d'un guide.



Dernière édition par Drenhon le Jeu 28 Fév - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Mer 27 Fév - 10:55

Il s'aventura dans la jungle, accompagné non pas d'un mais de trois guides.
-"Jungle très dangereuse" avaient-ils baragouinés à son attention.
Loin de lui l'idée de les contredire, alors qu'après un quart d'heure de marche il était déjà suffoqué par la chaleur humide de la région, et il ne pouvait se permettre de retirer sa cotte de maille ou son armure de cuir, car il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait dans cette forêt. Il était fort aise de ne plus avoir de heaume, car il n'aurait pas supporté de se sentir cuire à l'intérieur. Lorsqu'il avait demandé à connaitre les principaux dangers qui les attendaient, les guides s'étaient lancé un regard équivoque, avant de répondre qu'il ne risquait rien tant qu'il restait avec eux. Quand il leur avait parlé des Hommes-Lézards dont il avait entendu parler, ils lui répondirent que ces stupides bestioles ne leur faisaient pas peur. Il les avait aussi questionné sur la signification du mot "Choktak", et ils lui dirent que c'était une ville-temple abandonnée dans laquelle ils le conduiraient.

De satanés moustiques pullulaient tels des mouches dans une écurie, et chacun de leur pas dans l'épaisse couche de végétation du sol libérait une odeur de moisissure et d'humidité. Ils voyageaient les uns derrière les autres, Erik en troisième position, pendant que l'un de ses guides fermait la marche. La voie était rude et éprouvante, et pourtant, il n'était pas sans éprouver une certaine satisfaction en voyant que ses exercices avaient portés leurs fruits, et qu'il avait retrouvé l'énergie et la force de sa jeunesse. Si seulement j'avais pu être ainsi préparé lors du combat contre les hommes-bêtes, l'issue aurait put être différente...

Le voyage se promettait long, et quand vint le soir, il était harassé et ne tarda pas à s'endormir après avoir englouti sa part de poisson séché, pendant que l'un des guides prenait le premier tour de garde. Alors qu'il rêvait de son retour chez lui en tant que seigneur du Graal, il entendit la voix féminine de sa vision lui ordonner: "Debout!"
Il se réveilla instantanément, en redressant son torse, et vit l'un de ses guides porter un coup de machette à l'endroit où se trouvait sa tête une seconde auparavant.

-"Ainsi il a fallu que tu te réveilles. Soit intelligent et donnes nous tout ce que tu possèdes, et nous te laisserons la vie sauve!"

Il se remit sur ses pieds, dégaina sa lame, et observa ses opposants: ils étaient équipés des machettes qu'ils utilisaient pour se frayer un chemin dans la végétation.

-"Je ne vous veux aucun mal, rendez vous sans combattre, et je vous pardonnerais. Je comprends que vous soyez envieux de moi, mais j'ai été chargé d'une mission par la Dame du Lac. Je suis prêt à vous laisser une pièce d'or chacun si vous repartez dans l'autre sens en me laissant le matériel nécessaire à ma progression."

Il n'avait sincèrement aucune envie de tuer ses lâches, car le temps passé à vivre parmi ses sujets lui avait appris la rudesse de la vie des pauvres. Cependant, ils savaient que sa bourse contenait bien plus que les trois pièces qu'il leur promettait, et il doutait qu'ils acceptent de se rendre. Ils pria la Dame de lui pardonner les meurtres qu'il allait commettre.
Effectivement, malgré un bref temps d'hésitation, ils se ruèrent sur lui.
Le combat était trop inégal, et il se débarrassa de ses deux premier adversaires d'un seul coup de taille. Le dernier des trois avait commencé sa charge, et il ne put se stopper avant de s'empaler sur l'estramçon qu'Erik tendait à son intention. Dégoûté d'un tel massacre, ce dernier essuya son arme sur l'un des cadavres, et prit du temps pour adresser une nouvelle prière à la Dame pour lui avoir sauvé la vie en le réveillant à temps.

Les quatre jours qui suivirent furent horribles: il dut subir de nombreuses attaques des bêtes de la région, et notamment celles d’étranges lézards à crêtes aux couleur vives capables de cracher du venin.
Une nuit, il avait essayé de dormir dans un arbre, et il ne dut son salut qu'à l'épaisseur du cuir de son armure, qui empêcha les serpents qui l'attaquèrent de l'envenimer.

Il était maintenant venu à bout de ses réserves de nourriture, et il allait bientôt devoir se risquer à goûter les fruits qu'il trouvait, sans savoir si il y survivrait ou non, les bandits qui lui servaient de guides l'ayant avertit que les poisons étaient très répandus dans cette partie du monde.
Il installait son bivouac lorsqu'il entendit un sifflement. Craignant une nouvelle attaque de salamandre, il se leva et se prépara au combat. Rien ne bougeait dans la canopée, jusqu'à ce que d'énormes lézards bipèdes sortent du couvert des arbres. Leur comportement était étrange, et il ne put deviner leurs intentions. Il était encerclé, et dans une bien mauvaise posture en cas de combat. Il tenta une approche:
-"Comprenez-vous mon langage?"
Revenir en haut Aller en bas
Choktak
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : Dans la jungle d'Inja
Dispo pour RP : Oui.

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Mer 27 Fév - 18:01

Les matins se succédaient et se ressemblaient point pour point. Une grande partie de la journée était dédiée à la prière et à la méditation afin de maintenir et d'améliorer ses capacités mentales. Depuis qu'il était arrivé à Tlaxtlan, Choktak avait beaucoup tenu à participer activement à la vie de la cité. On lui avait confié la garde du temple de Ixi. Un slann de troisième génération lui servait de guide aussi bien dans la cité que spirituellement. Choktak ne connaissait pas encore tous les secrets pour réussir à dompter les vents de magie, et il ne les connaîtraient surement pas avant plusieurs siècles. Mais le fait d'apprendre de nouveaux sorts, les plus primaires de la vie, lui permettait de prendre la bonne route.
Ainsi Chotak s’entraîna de longues heures avant de pouvoir maîtriser correctement les différentes incantations qu'on lui avait apprises. Il serait maintenant capable de faire jaillir des racines et des ronces afin de se tenir ses ennemis à bonne distance ou de rendre sa peau aussi dure que de la pierre en cas de nécessité.

Il continuait d'admirer cette magnifique cité, ou chacun avait sa place et personne ne sortait du rang. Il se renseignait le plus possible sur l'histoire de la cité ainsi que celle de la Lustrie. N'ayant vécu que dans les terres du sud, il ne connaissait pas outre mesure le détails des différents évènements de cette région. Il passa donc le temps libre qu'il avait à se plonger dans les manuscrits de la grande bibliothèque des anciens. Les rapports étaient innombrables, allant de l'apparition des elfes et des nains, aux premiers pas de l'homme sur les plages de Lustrie.

Il se souvint alors de sa première vision lui montrant ce guerrier perdu dans la jungle, affaibli et désemparé. Il ne tarderait pas à avoir un autre flash, montrant cette fois ce guerrier accostant sur les plages de Lustrie. Le sang allait couler, mais il lui était impossible de savoir à qui il appartenait. Ne préférant pas prendre de risque, Choktak ordonna à quelques saurus accompagnés d'une poignée de skinks de surveiller et de retrouver l'inconnu.

Les skinks partirent en éclair, plus rapides et plus discrets que leurs cousins saurus. Ils ne mirent que peut de temps à retrouver la trace de ce guerrier, qui dédaignait se séparer de son armure malgré la chaleur et l'humidité ambiante. L'inconnu était accompagné par trois autres hommes, des autochtones lui servant sûrement de guide. Après quelques jours de voyages, la nuit venue, alors que l'inconnu dormait profondément ses guides se retournèrent contre lui. Mais grâce à un sursaut, presque miraculeux, l'inconnu réussi à esquiver de justesse un coup de machette. Il s'en suivit un combat bref et sans appel, en quelques secondes les guides furent terrassés. Les skinks comprirent que c'était un guerrier redoutable et dont il fallait se méfier. Ils décidèrent donc d'attendre qu'il s'affaiblisse et perde des forces.

Au bout de quatre jours, le guerrier semblait trop fatigué pour représenter un réel danger. Les skinks et les saurus attendirent la tombée du jour pour aller à la rencontre de l'inconnu. Alors que l'humain venait de monter son campement, un léger sifflement d'un des skinks se fit entendre donnant le signal au saurus d'encercler l'inconnu. Après un petit moment de silence, l'humain baragouina une phrase incompréhensible pour les hommes-lézards.
Un skink se fraya un chemin parmi les saurus et essaya à son tour de communiquer avec le voyageur.
- Choktak, nous envoit pour te récupérer et te ramener à lui.

Il ne semblait pas comprendre les attentions du petit skink. Ne souhaitant pas perdre plus de temps un saurus poussa un petit grognement et força le guerrier à avancer. Ils marchaient maintenant d'un pas lent et rythmé, en direction de la cité de Tlaxtlan. L'humain resté confiné au milieu de la colonne. Le voyage risquait de durer plusieurs jours, c'est pourquoi les hommes-lézards lui avait donné des fruits et des baies pour se restaurer.

Enfin, le cortège arriva devant les murs de la cité de Tlaxtlan, resplendissante faite de pierres blanches et de fines feuilles d'or. Tout le monde s'arrêta au pied de la porte de la ville, le temps que les gardes descendes des remparts et les inspectent.
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Mer 27 Fév - 23:56

Fort heureusement pour Erik, les énormes Reptiles ne semblaient pas agressifs envers lui. Ils semblaient même vouloir le guider. Il remarqua que les plus gros qu'il avait d’abord remarqué étaient accompagnés de spécimens bien plus petits, plus vif et plus intelligents. Il apprit aussi qu'ils ne comprenaient pas plus son langage qui lui ne comprenait le leur, ce qui causait quelques problèmes de compréhension. Par bonheur ils lui donnèrent à manger, et adaptèrent leur rythme de marche au sien, ce qui ne semblait pas leu faire grand plaisir. Lorsqu'il avait prononcé le mot "Choktak" ils lui lancèrent un regard surpris et l'un d'entre eux tendit le bras dans la direction dans laquelle ils se rendaient en le lui répétant: "Choktak"

Il cheminait encadré des grands hommes-lézards, et leur compagnie était fort étrange: ils semblaient froids et distants, mais surtout, il leur manquait quelque chose... Toutes les compagnies armées avec lesquelles il s'était déplacé était accompagnée du bruit des bavardages des hommes, se lançant des railleries plus ou moins paillardes, alors que là... Rien. Ils voyageaient dans le plus grand silence, et cela, couplé avec l'atmosphère oppressante de la jungle, pesait énormément sur le bretonnien qui n'avait aucun moyen d'entamer la moindre discussion. Il doutait de toute manière que son escorte en eu envie, et marchait donc en silence.

Ils finirent par atteindre leur destination: une gigantesque cité cerclée d'une imposante muraille. La vue des portes de la ville le stupéfia, et il ne put trouver de mots pour décrire la ville en elle-même une fois que les portes leurs furent ouvertes. Tout les murs étaient d'une blancheur éclatante et s'agrémentaient de dorures chatoyantes. L'architecture du lieu était totalement différente de tout ce qu'il avait pu voir ou imaginer: les bâtiments semblaient tous avoirs une base rectangulaire, et montaient vers le ciel à la manière de gigantesques escaliers. Malgré son incontestable ancienneté, la ville dégageait une aura de force qui lui rappelait les châteaux de sa Bretonnie natale.

Les habitants de la ville étaient eux-aussi hors normes: tous reptiliens, et apparemment séparé en espèces comme celles qui l'avaient escortées. Il vit aussi un membre de ce qui lui sembla être la caste dominante: un énorme crapaud, porté par les plus grands sauriens, qui lui condescendit un regard hautain mais néanmoins curieux. Il était tellement absorbé par sa contemplation de la ville et de ses occupants qu'il fut surpris lorsque l'un de ses gardes le poussa afin qu'il reprennent leur chemin.

Apparemment la personne qui avait requis sa présence ici avait comprit qu'il aurait besoin de repos. Aussi, lorsque son escorte l’emmena dans une salle, c'était une chambre, dans laquelle il trouva des fruits qu'il put manger, et une couche de pierre afin qu'il se repose. Ne se faisant pas prier, il sombra dans le sommeil en se demandant la raison de sa présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 28 Fév - 0:15

Cette nuit, ça recommença. A nouveau votre sommeil fut agité, une fois de plus les images se bousculèrent dans votre esprit, mais cette fois ci, c'est un film très clair que vous percevez.

La cité dans laquelle vous vous trouvez est menacée. Dans un avenir très très proche, vous voyez une horde de skavens surpasser les défenses trop faibles dressées pour la protéger. La horde de vermines portant la peste se repend ensuite partout, souillant le temple et tuant le prêtre mage dans des souffrances horribles. Vous vous voyez ensuite flottant dans l'air et d'une tristesse infinie. L'objet que vous convoitez sera à jamais hors de votre portée si jamais cette prédiction venait à se réaliser.

Vous allez devoir convaincre le prêtre mage que les défenses qu'il a mises en place ne sont pas adaptées, ce qui ne sera pas chose facile. Vous devrez ensuite le protéger au péril de votre vie pour avoir l'infime honneur d'un jour porter vos lèvres sur le saint calice.



_________________
« L'imprévu n'est pas l'impossible : c'est une carte qui est toujours dans le jeu. »
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 28 Fév - 11:10

Alors qu'il espérait dormir d'un sommeil lourd et réparateur, la Dame lui envoya une nouvelle vision: une masse incalculable de skavens donnait l'assaut à la ville. Les défenseurs avaient étés pris au dépourvu par la vitesse de l'attaque, et il ne tinrent pas longtemps avec un surnombre si écrasant: des rats de toutes sortes déferlèrent sur la ville, souillant sa pureté et décimant la population. Il les vit défoncer la porte du plus grand bâtiment de la ville, afin de se ruer à l’intérieur, où ils furent reçu par une dernière poche de résistance menée par un crapaud géant, semblable à celui qu'il avait vu dans la journée. "Choktak", lui souffla la voix. Malheureusement pour les hommes-lézards, leur vaillance fut inutile, et et ne tardèrent pas à être massacré. Les rats torturèrent le mage et il finit par s'éteindre en étant dépecé.
Puis il se vit lui même flottant dans le ciel au dessus de la ville dévastée. Le Graal flottait lui aussi à quelques pas, mais lorsqu'il tendit la main pour s'en emparer, celui-ci commença à s'éloigner, et, lorsque Erik tentant de courir après, il se vit chuter à jamais dans un gouffre de tristesse.

Il s'éveilla en sursaut, trempé de sueur. Il savait que sa vision lui avait montré la vérité, et il se leva à la hâte, et courut hors de sa chambre, à la surprise des gardes qui se trouvaient à sa porte. Grâce à sa prémonition, il avait vu la ville, et il se dirigea donc précipitamment vers le grand où se trouvait hier l'être qui était la raison de sa venue ici: Choktak. Ses gardes sauriens le poursuivaient dans la ville, mais ils étaient bien trop lent pour le rattraper. Il remercia la Dame qu'aucun garde de l'espèce petite et agile ne lui ai été attribué, car il doutait d'avoir put les distancer.

Il entra en trombe dans le bâtiment de son choix, et interrompit apparemment un conseil de la plus grande importance. S'y trouvaient le crapaud qu'il avait vu dans la ville lors de son arrivée, ainsi que l'autre qu'il avait vu dans son rêve. Il espéra qu'ils comprendraient se langue, car il était capital qu'il les prévienne du danger qui les guettait.
"Nobles bienfaiteurs, leur dit-il d'une voix forte, cette ville court vers sa perte! J'ai vu une armée de skavens arriver dans la cité et la réduire à néant. Il faut que vous soyez prêt à les recevoir: daignez accepter mon aide afin de préparer les défenses de la ville et pour vous protéger, Choktak!"
Ils parurent surpris qu'il connaisse le nom du mage, et se regardèrent interloqués. Alors qu'il allait reprendre son plaidoyer, ses gardes finirent par arriver dans la salle, et commencèrent à l'encercler, visiblement peu contents de s'être fait rouler, et extrêmement choqué qu'il ai put oser prendre la parole devant les sages de leur ville, lui un insignifiant être humain.
Ils commençaient à se rapprocher dangereusement. Soudain, Choktak intervint.
Revenir en haut Aller en bas
Choktak
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : Dans la jungle d'Inja
Dispo pour RP : Oui.

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 28 Fév - 17:43

Sur un simple geste de la main, les gardes du prisonniers s’arrêtèrent. Restant toujours assez près de lui pour qu'il ne puisse plus leur forcer compagnie. Choktak qui n'était pas le slann le plus ancien, s'approcha de lui en expliquant à ses pairs qu'il l'avait vu dans une de ses prémonitions sans pour autant en connaître la raison. Il regardait cet humain qui avait osé interrompre le conseil. Il avait l'air à la fois de se méfier de lui mais éprouvait également un certains intérêt, pour cet individu qui avait traversé tant d'épreuves et de périples pour arriver jusque ici.

Grâce au peu de vocabulaire qu'il avait appris en lisant différents ouvrages sur les humains, Choktak pu le comprendre et essaya tant bien que mal de lui répondre.
- Comment peux-tu connaître le destin de cette ville ? Toi qui n'a pas la moindre notion de magie ?

Ses paroles étaient lentes mais certaines. Une voix grave qui résonnait dans cette immense salle. Lorsque la question fut posée, tous les regards se posèrent sur lui. Le bretonnien, encore essoufflé par sa course, se redressa et après une lente inspiration commença à raconter son histoire, depuis cette fameuse bataille contre les hommes-bêtes. Les sages de l'assemblée l'écoutèrent, sans ne jamais montrer le moindre sourcillement, restaient impassibles. Bien que la légende de la Dame du lac soit déjà parvenue jusqu'à eux, ils n'en savaient pas vraiment plus à ce sujet. Lorsque Erik finit son histoire, les slanns se retirèrent pour former un cercle et débattre de ce qui venait du leur être conté.

Choktak revint enfin vers lui. Les gardes s'écartèrent pour lui laisser le passage. Il invita Erik à le suivre afin de contempler cette magnifique cité. Les remparts, fais en pierre blanche, épais de plusieurs mètre étaient surveillés jours et nuits par des saurus qui se relayaient. Les plus grands temples de la ville abritaient de redoutables guerriers encore plus massifs et impressionnants que les saurus, portant un casque en os et armés de boucliers reprenant les différents décors des temples. De nombreux skinks pourraient également se battre, si le besoin s'en faisait sentir.

Après ce petit tour, Choktak raccompagna Erik dans sa chambre, lui assurant que cette cité n'avait rien à craindre. Seuls les dieux peuvent détruire cette citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 28 Fév - 20:25

Erik fulminait: l'immonde limace qui était la cause de sa venu ici refusait de le croire.
"Seuls les dieux peuvent détruire cette citadelle" lui avait -il dit. Et que feront les dieux avec une citadelle dont la population est décimée et réduite en esclavage?
Il répondit : "Malheureusement, ce n'est pas pour vos murs ou vos temples que viennent les skavens..."
Il espérait que son interlocuteur comprenait sa sincérité, mais il ne parvenait pas à trouver d'expression sur cette étrange face ronde.
Il devait trouver des arguments qui prouveraient aux mages de la ville qu'ils étaient condamnées s'ils ne prêtaient pas attention à lui. C'est pour cette raison qu'il parti faire un tour des défenses de la ville, et il comprit que les hommes-lézards se sentent protégés de toutes attaques conventionnelles, mais les skavens n'étaient pas des adversaires normaux. Les murs de la ville, bien que toujours debout et épais, étaient vieux et certaines des pierres de sa base devenaient friable: c'était une bénédiction pour les coureurs d'égouts, qui ne demandent pas mieux pouvoir se répandre dans la cité et y semer la mort. De plus les gardes saurus se concentraient sur la surveillance des entrées de la ville, alors que ces maudits rats disposent de machines de sièges totalement imprévisibles qui pourraient êtres à même de percer l'un des mur d'enceinte à un endroit non gardé.
De plus, au fil des années, la jungle s'était rapprochée des murs de la ville, si bien qu'en certains endroits les fortifications étaient en contact avec certaines branches. En plus du risque plutôt négligeable d'être escaladés, ces arbres posaient surtout un problème de champ de vison: impossible de voir une armée ennemie se rapprocher. Il allait devoir plaider la destruction de la jungle environnante ce qui risquait d'être très mal pris par ces hôtes.
Il remarqua aussi que les gardes étaient trop peu nombreux pour défendre tout les murs de la cité. Si ils ne pouvaient pas recevoir de renforts, il lui faudrait élaborer un plan permettant d'empêcher leurs assaillants de profiter de leur surnombre écrasant.
Il y réfléchi en finissant son inspection, puis il retourna voir Choktak:
-"Choktak, mon ami, vous devez m'écouter: la Dame m'a envoyé vous aider et j'entends faire en sorte de ne pas la décevoir. j'ai passe en revue les défenses de la ville, et ai remarqué un certain nombre de faiblesses. Le premier point est la proximité de la jungle: il est impossible de voir le moindre ennemi se rapprocher de la ville avec cette forêt dense. "
Il enchaîna:
-" De plus, vos murs ne sont plus aussi solides que vous le croyez: les siècles d'humidité les ont rendus friables, surtout à leur base. Ils ne sont plus lisses, et sont donc parfaitement adapté à l'escalade. Il est certain que des skavens parviendront à trouver une manière d'exploiter cette fragilité. "
Il tenta de jauger les sentiments du slaan: peine perdue, ce dernier ne laissait rien transparaître.
-"Comme vous le voyez, vous n'êtes pas aussi prémuni que vous le pensiez. Aussi, sachez que j'ai trouvé un plan de défense à mettre en oeuvre en cas d'une attaque telle que je l'ai vu. Cependant, j'aurais besoin de votre entière confiance, ainsi que de l'appui de tout les habitants de la cité."
Il prit une grande bouffée d'air et se lança, extrêmement tendu:
-"Ne ne pouvons pas défendre la totalité de la surface des murs, aussi, je veux l'effondrer sur nos assaillants: il est certain que les skavens enverront leurs coureurs d'égouts afin d'essayer d'abattre les dirigeants de la ville avant de lancer l'assaut. Lorsque les assassins escaladeront les murs, les kroxigors que vous m'avez montrer ce matin abattront les murailles que nous auront préalablement fragilisées de l'intérieur pour nous débarrasser des ce plaies. Ensuite, une fois leur surprise passée, les skavens lanceront l'assaut avec le gros de leurs troupes. Nous formerons une ligne de défense devant le grand temple de la ville, les skinks partiront devant, armés de javelots et de sarbacanes et ils se replieront progressivement derrière les lignes des saurus. Si vous disposez d'une quelconque cavalerie, celle-ci sera caché dans un bâtiment plus petit que le temple, et plus proche des murs d'enceinte, de manière à ce que les skavens, voyants l'armée ennemie devant eux, les rats foncent dans leur direction sans fouiller les bâtiments qu'ils dépasseront. Lorsqu'ils seront arrivés au contact des saurus, la cavalerie surgira de sa cachette et pourra s'en prendre aux éventuels technomages et autres machines de sièges, avant de charger le dos de l'ost ennemi. Si malgré tout nous ne pouvons leur tenir tête, nous nous replierons dans le temple et en défendront le couloir d'entrée où nous pourrons réduire nettement l'avantage numérique de nos adversaires."
Comme il lui fallait absolument convaincre le mage il lui mentit, jugeant que la Dame lui pardonnerais son mensonge éhonté, parce qu'il servait bien mieux les desseins de cette dernière ainsi:
"La Dame m'est apparue, et m'a montré que cette stratégie était la seule à même de permettre la survie de cette ville et de ses habitants."

Revenir en haut Aller en bas
Choktak
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : Dans la jungle d'Inja
Dispo pour RP : Oui.

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Lun 4 Mar - 14:07

Choktak connaissait la réputation de fin stratège des humains, et se sentait déconcertait par tout ce que lui avait dit Erik. Bien que son visage ne laissait rien paraître, il commençait à douter des défenses de cette cité. C'est vrai qu'il n'avait jamais eu à se battre pour une cité, pour lui les batailles n'étaient rien de plus que de simples escarmouches.
Choktak demanda à Erik de lui montrer les pans de mur qu'il lui semblait trop affectés par le temps, de lui montrer plus concrètement comment il pourrait organiser la défense de la cité. Erik ne se fit pas prier et repris tout depuis le début. On voyait que Erik prenait la chose très au sérieux, et bien qu'il semblait digne de confiance, Choktak se demanda pourquoi ?
Pourquoi cet homme qui n'avait jamais entendu parlé de cette cité, arrivait et voulait à tout pris la défendre ? Ses visions ne lui permettaient toujours pas de comprendre la venue de ce visiteur. Choktak ne croyait pas au hasard ou à la chance, si les dieux avaient permis cette rencontre, c'est quelle devait être importante. Mais pour qui ? Le slann se sentait retomber plusieurs centaines d'années en arrière, lorsqu'il commençait à comprendre l'évolution des choses, de sa civilisation, de ses ancêtres. Quel chemin suivre ? Évidemment lui aurai été fort simple d'ignorer ses visions ainsi que sa rencontre avec le bretonnien. Mais, il y avait autre chose en lui qui le poussait à l'écouter.

Après plusieurs heures d'inspections et de démonstrations, les deux individus retournèrent dans la chambre de Erik. Choktak c'était laissé convaincre par ce jeune prince. Il lui fit comprendre que ce n'était que la première étape. Il devrait ensuite passer devant le conseil des anciens.
- Je vous ferai amener dans la salle du conseil ce soir. Soyez prêt.

Il laissa Erik seul et reparti vers les temples pour prier. Ces derniers jours furent très perturbants et il décida de se recentrer en méditant. Peut être qu'une nouvelle vision viendrait à lui ? Il l'espérait en tout cas.
Ce soir il se retrouverait dans le conseil, et ferai de son mieux pour aider Erik. Mais l'heure n'était pas encore venue. En se rendant au temple Choktak s’arrêta un instant pour contempler cette cité. Bien que personne d'autre ne fut au courant, l'atmosphère semblait lourde et grave. La jungle elle-même semblait plus terne que d'habitude, les oiseaux moins bruyant s'envolaient en de grandes vagues multicolores changeantes au gré de leurs battements d'ailes, les singes plus nerveux cherchaient désespérément à échapper à un ennemi invisible.

Les temps avaient changés et il faudrait s'adapter.
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 7 Mar - 16:15

Le garde de la porte lui fit signe d'entrer et lui ouvrit la porte. Erik entra dans la salle du conseil, celle-là même où il avait fait irruption à son réveil.
La pièce contenait plusieurs mages crapauds: les slaans. Il avait réussi à convaincre Choktak, mais ce dernier bien que très respecté ne faisait apparemment figure d'autorité suprême pour la ville. Il reconnu le mage crapaud qui lui fit un signe encourageant de la tête. Erik espérait qu'il parviendrait à alarmer les mages.

Il leur annonça les failles des défenses de la ville comme il l'avait fait plus tôt devant Choktak. Comme d'habitude, les batraciens l'écoutèrent en gardant leur graves mines dans l'impassibilité la plus complète. Cette flegme l’étonnait, mais elle avait aussi un coté effrayant.

Lorsqu'il passa à son plan et qu'il leur fit part de sa volonté de détruire les murs de la ville, il parvint tout de même à les faire réagir, s'attirant des regards choqués, bien qu'aucun d'entre eux n'éleva la voix. Il finit en appuyant son mensonge selon lequel son plan lui viendrait de la Dame, et qu'il était donc infaillible.

Une fois qu'il eu fait signe qu'il avait terminé, les dirigeants de la ville commencèrent à débattre dans leur langue étrange, et il comprit vite que les choses ne seraient pas aussi faciles que dans la matinée... Les ennuis commençaient.
Soudain, Choktak se leva et lui annonça leur verdict...

Revenir en haut Aller en bas
Choktak
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : Dans la jungle d'Inja
Dispo pour RP : Oui.

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Mar 12 Mar - 21:28

- L'assemblée a décidé de donner une chance au Bretonnien. Si par malheur ses prédictions s'avéraient fausses, alors il devra se plier au châtiment divin.

Sur ces paroles les différents slann quittaient la salle du conseil un à un. Choktak s'arrêta à hauteur de Erik et lui lança :
- C'est bien la première fois qu'un humain influence les décisions d'un conseil.

Puis il quitta la salle à son tour, laissant Erik à ses pensées.
Maintenant que la décision était prise, il faudrait en tenir informer la cité. Et c'est Choktak qui avait été désigné pour l'annoncer à tout le monde.

Le lendemain, alors que le soleil brillait haut dans le ciel, Choktak gravit les marches de la plus hautes pyramides. Quelques minutes après son arrivée, un gardien du temple souffla dans un immense cor fait en os. C'était la crête du premier vénérable stégadon qui les avait conduit jusqu'à l'emplacement actuel de la cité. Un son grave et profond se fit entendre et chacun stoppa ses occupations pour se retourner vers le slann. Quand le silence retomba, Choktak pris la parole et s'adressa au peuple de Tlaxtlan.
- L'heure est grave. Une imminente attaque de skaven dirigée contre notre cité a été repéré. Nous devons être prêt à nous battre pour sauver ce lieu sacré de la corruption de ces êtres vils et maléfiques.

Il continua à parler ainsi pendant quelques minutes de plus. Un silence, plus que troublant pour quiconque ne connaissait pas, c'était installé. Seul la lourde respiration des saurus parvenait à percer ce mutisme. Puis à la fin du monologue, chacun reprit son travail la ou il l'avait arrêté.
Maintenant que tout le monde était prévenu, il ne restait plus qu'à mettre en oeuvre le plan du Bretonnien.
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Mer 13 Mar - 17:46

Grâce soit rendu à la Dame, il avait réussi à convaincre ses hôtes du danger qui planait sur leur cité. La partit la plus simple était finie, il fallait maintenant préparer les défenses de la ville. Erik s'y employa toute la journée, supervisant le défrichage de la forêt, puis l’affaiblissement intérieur du mur par les saurus. Ils eurent beaucoup de mal avec le mur, ne sachant pas à quel point ils pouvaient le miner sans qu'il ne s'effondre, tout en étant sûr qu'il s'écroule au moment voulu.
Vint ensuite le moment des répétitions. Le bretonnien ne pouvait se faire comprendre par les hommes-lézards, il eut donc recourt à un interprète qui traduisait ses ordres à la population de la ville. Les sauriens ne semblaient pas apprécier outre mesure qu'un homme ait réussi à imposer sa volonté au conseil de la ville, néanmoins, il se montraient obéissant en voyant qu'il avait le soutient des slaans de la cité-temple.
Il s'avérait que la garnison de la ville contenait un petit contingent de sang-froids. Il trouvait un bâtiment parfaitement adapté au rôle qu'il avait pensé leur soumettre. Placé à moins de 30 mètres de la muraille de la ville, et suffisamment grand pour accueillir tout le bataillon, tout en n'attirant pas trop l'oeil, de manière à passer inaperçu aux yeux des assaillants lors de l'attaque.
Une fois qu'il fut sûr que toute la garnison avait comprit son plan, il put se consacrer à l'établissement de barricades devant l'emplacement théorique de la ligne de défense saurus, ainsi que dans les couloirs du temple.
Il établi une ronde des veilleurs, et fit placer d'énormes braseros dans les endroits qu'ils avaient défichés afin de voir leurs ennemies arriver de loin.
Le soir venu, ils étaient aussi prêts qu'il leur était possible de l'être. Il était fier de ce qu'ils avaient réussis à faire, même si il avait des doutes quand à la fiabilité de leurs défenses face à l'ost qu'il avait vu en songe.
Il décida de se reposer. L'attaque aurait surement lieu pendant la nuit, et il aurait besoin de toutes ses forces. Avant de s'endormir il adressa tout de même une prière silencieuse à la Dame, en la priant de protéger aussi son ami Choktak, même si celui-ci adoré des dieux différents.
La vision lui parvint alors qu'il faisait nuit noire. L'armée skavens progressait dans la jungle, se rapprochant ainsi de la ville. L'heure de combattre était venue. Il fit réveiller la ville de manière aussi discrète que possible, afin de laisser croire aux attaquants que leur surprise était réussie, avant d'aller se poster au pied du mur, prêt à donner l'ordre de l'écrouler dès que les veilleurs seraient descendus.
Il se plongea une fois encore dans une prière à la Dame, s'attirant par là les regards étonnés des saurus qui voyaient le bretonnien présupposé à leur défense s’agenouiller sans raison apparente.
L'attaque pouvait commencer...
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Ven 15 Mar - 15:19

L'armée skaven progressait en silence dans les bois denses, confiante en sa toute puissance et avide d'en découvre avec leurs adversaires qu'ils étaient certains de prendre par surprise. Le seigneur Skrolk en personne menait l'assaut. Il avait décidé d'encercler totalement la cité pour ne laisser aucune possibilité de fuite aux défenseurs. Comme d'habitude, les esclaves rassemblés en masse formaient la première ligne, le seigneur surveillant de loin bien à l'abri au centre d'une massive unité de moines de la peste.

Jetant un dernier regard à la lune tout en priant le rat cornu, il fit signe aux esclaves de se lancer à l'attaque!



Skavens
Seigneur Skrolk, seigneur de la peste niveau 5
520 esclaves skavens pour 1300 points
300 guerriers des clans pour 1000 points
200 Vermines de choc pour 1000 points
20 mitrailleuse ratling pour 1000 points
20 lance feu pour 1000 points
25 rats-Ogres pour 1000 points
80 moines de la peste pour 600 points
10 globadiers pour 100 points

TOTAL: 7000 points

_________________
« L'imprévu n'est pas l'impossible : c'est une carte qui est toujours dans le jeu. »
Revenir en haut Aller en bas
Drenhon
Seigneur bretonnien niveau 3
Seigneur bretonnien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : La cité-temple de Tlaxtlan
Dispo pour RP : Nan, je cherche le Graal pour retrouver mon estime en moi...

Profil
Taille de l'armée:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Sam 23 Mar - 23:30

La dernière sentinelle venait de descendre de la muraille.
"ÉCROULEZ LE MUR!"
L'ordre était donné. Les Hommes-lézards postés à la base du mur sur toute la longueur firent s'écrouler les poutres qui le maintenait debout. Le bruit fut épouvantable: l'épaisse muraille immaculée s'effondra avec fracas, et Erik ne put se retenir de se boucher les oreilles. Les défenseurs attendirent avec tension que le nuage de poussière retombe afin de pouvoir espérer jauger les forces en présence. Ils ne furent pas déçus: Une titanesque horde de skavens encerclait la cité, et Erik dut rapidment se résoudre à ne pas pouvoir dénombrer la totalité de l'armée ennemie. Il aperçut néanmoins un rat qu'il identifia comme un seigneur de guerre, à l'abri dans un bataillon de moines de la peste. Tant mieux. Il ne se risquera surement pas dans les combats avant d'être sur de sa victoire, ce qui maintiendra les moines de la peste à l'écart des corps à corps.
Mais même avec cette menace écartée, les forces reptiliennes étaient clairement en sous nombre. Même avec les pertes causées par la chute de la muraille.
Il va falloir jouer finement.
Comme prévu, Erik et les Saurus se replièrent jusqu'à l'entonnoir qu'ils avaient aménagé devant le grand temple. Les Skinks s'élancèrent à portée de leurs ennemies. Ceux-ci semblaient encore sous le choc du piège qui leur avait été tendu, et pendant un instant, Erik espéra que les esclaves qui se trouvaient en première ligne allaient fuir en voyant leur congénères réduis en bouillie devant eux. Mais un regard en arrière et une menace de la part de leur général, ils commencèrent à escalader les gravats et à lancer l'assaut.
Il sait se faire obéir de ses troupes...
Erik lança un regard plein d'espoir vers le bâtiment qui contenait la cavalerie de sangs-froids. Il eut un pincement d'envie, mais malheureusement, il ne pouvait monter ces stupides reptiles. De toute manière je n'ai plus mon armure. Et j'ai abandonné ma lance pour cette quête.
Il priait pour qu'aucun des skavens n'ai l'idée de fourrer son sale museau dans leur cachette, car il allait avoir besoin d'eux pour se débarrasser des machines de guerres qui parsemaient les lignes ennemies.
Qu'importe, ils étaient aussi prêts qu'il pensait qu'ils puissent l'être, et les Hommes-lézards ne montraient aucune peur face aux envahisseurs. Les Skinks jouèrent à merveille leur rôle de tirailleur, en harcelant les rangs skavens tout en restants insaisissables.
Le chevalier qu'il était répugnait à utiliser une technique aussi lâche, mais son coté stratège ne pouvait négliger leur impact dans la bataille.
Il partit prendre sa place aux coté de Choktak. Il rageait de s'être vu attribuer une place de garde du corps aussi éloignée des combats, mais ils ne pouvait pas se glisser dans les rangs des Saurus sans risque de se faire balayer d'un revers distrait. De plus, ses visions indiquaient clairement que le slaan serait important pour sa quête, et il allait donc assurer sa défense physique pendant que le mage lancerait ses sorts. Il fit un signe de tête à ce dernier avant de faire des moulinets avec sa lame et ses poignets. Il fallait qu'il soit prêt à combattre.

Revenir en haut Aller en bas
Cuochtémotl
Sang Ancien niveau 3
Sang Ancien niveau 3
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation RP : Jungle de Lustrie
Dispo pour RP : Ouais

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Jeu 5 Sep - 15:08

A la tête d'une petite force, implaccable et puissante, Cuochtémotl s'avança vers la côte est de la Lustrie, le seigneur Mazdamundi lui avait parler d'une plaine gelée qui serait recouverte de sang, la seule plaine constamment gelée sur le vieux monde, est un endroit que les sang chaud appellent "Kislev", et les anciens serons satisfait ? il est rare que l'ont offre des sacrifice innocentes aux anciens, ils devait donc trés probablement s'être éloigné du grand dessein.

le sang ancien albinos arriva avec son armée sur une plagé, à l'est des côte de la lustrie, là il vit des skink lui faire signe sur un howdah flottant, assez grande et résistante pour supporter la petite force de sang froid.

Quand ils furent tous monté à bord, un skink à l'avant du howdah planta un long javelot dans l'eau, à l'instant suivant un long cou surmontée d'une tête éffilée sorta de l'eau et hurla, le howdah était batit sur une ancienne créature marine, puis ils s'avancérent cap à l'est, vers le vieu monde.
Revenir en haut Aller en bas
Choktak
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
[Maître des quêtes] Prêtre-mage Slaan niveau 3
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation RP : Dans la jungle d'Inja
Dispo pour RP : Oui.

Profil
Taille de l'armée:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   Ven 8 Aoû - 23:31

À la suite de la perte de la cité-temple de Tlaxtlan lors de l’attaque mené par le grand seigneur de la vermine et des maladies, Skrolk, il avait fallu beaucoup de temps à Choktak pour ce remettre de cette défaite. Après avoir aidé le seigneur bretonnien Erik à trouver sa route parmi l'épais feuillage, le mage s'installa au bord d'un petit lac dans lequel se déversait une cascade. Et il passa de longs mois à méditation pour retrouver toutes ses facultés psychiques qui lui faisaient tant défaut depuis ce jour-là.

Il revoyait encore cette cité, jadis couverte de grosses dalles pavées blanches réfléchissant les rayons du grand Chotek, la végétation luxuriante qui permettait d’apporter de l’ombre quand c’était nécessaire, les grands temples contenant des manuscrits vieux de plusieurs millénaires… Mais tout cela n’était plus qu’un lointain souvenir. Détruit par les maléfiques skavens, qui avaient jaillis de nulle part pour envahir la ville et mettre à bas en quelques heures, ce que les anciens avaient mis des siècles à construire.

Ce temps était révolu et Choktak le savait bien. Et malgré son âge plus que millénaire, c’était la première fois qu’il avait du faire face à une armée aussi puissante et dévastatrice. Il savait qu’il n’était pas assez puissant pour pouvoir endiguer une nouvelle attaque de cette ampleur, c’est pourquoi il décida de retourner dans sa cité natale de Cuexotl, dans les terres du sud, pour rassembler quelques troupes et partir à la découverte des terres et des océans recélant de puissants sortilèges.

Le prêtre-mage Slann arriva à la petite cité portuaire de Tlax, ou chacun s’afférait à ses affaires. Seul quelques uns s’arrêtaient un cours instant pour regarder Choktak s’avancer dans les rues. Par chance un navire devait justement quitter la ville dans quelques jours à destination de Nahuontl. De là, il lui serait facile de rejoindre sa ville à travers l’épaisse jungle des terres du sud. Ce voyage calme en haute mer lui permettrait de se ressourcer une fois de plus avant d’être confronté une fois de plus au danger et à la mort. "Mais il ne faut pas être trop hâtif", songea-t-il "la route est longue et le chemin tortueux".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Côte Est de Lustrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Côte Est de Lustrie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA LUSTRIE ET LE VIEUX MONDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warhammer RPG :: Au delà du Grand Océan :: Lustrie-
Sauter vers: