AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Altdorf, Capitale de l'Empire

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandant James Hawkins
Général de l'empire niveau 1
Général de l'empire niveau 1
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation RP : Nippon, Sado
Dispo pour RP : Non, je suis sur une quête pour l'empereur


Profil
Taille de l'armée:
2000/3000  (2000/3000)

MessageSujet: Altdorf, Capitale de l'Empire   Jeu 19 Jan - 19:40

Les quatre armées nouvellement alliés arrivèrent en vue des remparts d'Altdorf. Les tours de défenses étaient très imposantes et les remparts mesuraient environ quinze à vingt mètre de haut. James n'avait jamais pris le temps de s'informer sur leur hauteur exacte vu qu'il n'avait jamais été affecté à la défense de la ville. Anar, l'homme lézard, le catyen et Hawkins marchaient en tête de colonne. Le jeune commandant humain allait un peu mieux et il pouvait donc marcher avec ses homologues. Tout les autres soldats derrière eux attendaient les ordres. Les impériaux étaient heureux de rentrer dans une ville sûre, surtout leur capitale. Les autres semblaient curieux de voir à quoi ressembler la capitale du grand Empire du vieux Monde.
Le soleil était à son zénith et aucun vent ne soufflait sur les alliés. Ils se trouvaient à environ deux lieues des remparts de la ville, soit la distance minimum à laquelle une armée étrangère, même alliée, avait le droit de se trouver. James se tourna donc vers les commandants des autres armées.

- Messieurs, les ordres en vigueur dans Altdorf sont : Pas d'armée étrangère, même si ce sont des alliés. Seulement les commandant ou les représentants de ces armées seront acceptés. Attention, ce n'est pas négociable. Je vais m'avancer vers la ville, venez avec moi si vous le désirez, mais sachez que je vais juste remettre mon rapport et récupérer les renforts que l'on ma promis dans le dernier message du commandement impérial.

Sur ces mots, James s'avança en compagnie des derniers survivants de son armée. Ils avancèrent tous d'un pas rapide et enthousiaste ! Enfin de retour à la maison... Hawkins s'avança vers la porte donnant sur la partie militaire de la ville, seul des membres de l'armée Impériale ou des représentants d'armée alliés avaient le droits de passer la herse. Quand le commandant humain arriva à la grande herse, qui était levé pour le moment, un garde s'avança, un lieutenant à en juger par son uniforme.

- Veuillez vous identifier, ordonna-t-il.
- Commandant Impérial James Hawkins et mes hommes, répondit James.
- Il me semblait que vous aviez reçu des renforts, mon commandant...
- Il y a eut un accroc avec une armée d'hommes-bêtes, mais nous avons remporté la bataille.

James traversa et fit signe à ses hommes qu'ils avaient quartier libre pour la fin de journée. Il se retourna vers le lieutenant et lui dit :

- Je suis accompagné de trois armées alliés, je leur ait signifié que leurs armées ne pourraient pas rentrer, mais les commandants de ces armées voudront sûrement venir dans la ville, laissés les passer.
- A vos ordres, mon commandant !

Hawkins se dirigea tout de suite, vers le fort d'Altdorf, il devait remettre son rapport qu'il avait écrit hier dans la journée. Ce rapport relatait les derniers évènement, en particulier la bataille victorieuse contre la harde d'hommes-bêtes. L'entrée du fort était imposante, la porte en bois de chêne était très grande, environ trois mètres de haut.
L'intérieur est spacieux mais l'ameublement était très formel, dans le pure style militaire. James monta un grand escalier et déboucha devant une porte, mais il n'y entra pas et prit dans le couloir à gauche. Il s'arrêta devant la deuxième porte, puis toqua.

- Entrez ! entendit-il derrière la porte.

James ouvrit la porte et se mit au garde-à-vous après l'avoir refermé. Il se trouvait dans le bureau du Général en Chef Forheimer. C'était un vieux général sur la fin de son service qui avait remporté plusieurs batailles cruciales et fait la gloire de l'Empire. Après que le général l'eut salué et fit signe de se mettre au repos, le commandant avança et posa un rouleau de papier cacheté.

- Mon rapport, mon général. Quand vous le lirez vous serez certainement très heureux de découvrir ma victoire contre une armée d'hommes-bêtes.
- J'en ai effectivement entendu parler et je vous félicite de votre courage !
- Merci, mon général. Mais, je n'ai quasiment plus d'hommes et je requièrent un renouvellement de mes effectifs.
- En fait, c'est prévu et nous allons même gonfler vos effectifs. Nous vous avons préparé une toute nouvelle armée. Vos soldats survivants seront réaffectés à un poste plus tranquille.
- Merci, mon général.
- Tenez voici la liste de vos effectifs. Vous pouvez disposer Commandant.

James s'empara du bout de papier et sortit en saluant le général. Il ouvrit le papier et découvrit ses nouveaux effectifs :
Spoiler:
 

Tout content, il ressortit dans la cour devant le fort militaire. Ici, tout était calme, car on était loin du centre ville. Il attendit donc de voir si ses nouveaux alliés avaient décidés de rentrer dans la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Jeu 19 Jan - 19:55

Tiklaq'tu ainsi que ses alliés avaient voyagé pendant deux jour en direction d'Aldtorf, la capitale de l'empire, et était arrivée en vue des gigantesques murailles de la capitale. L'homme-lézard s'émerveilla en voyant une telle architecture. Bien sûr les skink avaient construits des choses bien plus belle et imposantes mais Tiklaq'tu était impressionné par le fait qu'il y a quelque centaines d'années, les hommes vivaient dans des huttes comme des sauvages.

Ils arrivèrent à une certaine distance des murailles avant que Hawkins ne s’arrête et leurs disent:

-- Messieurs, les ordres en vigueur dans Altdorf sont : Pas d'armée étrangère, même si ce sont des alliés. Seulement les commandant ou les représentants de ces armées seront acceptés. Attention, ce n'est pas négociable. Je vais m'avancer vers la ville, venez avec moi si vous le désirez, mais sachez que je vais juste remettre mon rapport et récupérer les renforts que l'on ma promis dans le dernier message du commandement impérial.

Tiklaq'tu réfléchi. Sa venue dans la capitale déclencherais certainement une émeute car les gens le prendrais pour une créatures du chaos. Il décida donc de rester en dehors de la ville avec ses troupes pour se reposer et réfléchir à sa stratégie pour les combats à venir. Ses troupes étant très nombreuses et diversifiée, Tiklaq'tu pouvait mettre en place de nouvelle stratégies. Mais il trouvait toutefois dommage que son apparence ne lui permette pas d'entrer dans la cité car il aurait bien aimé voir l’architecture humaine. peut-être pour une autre fois.

Tiklaq'tu espéra cependant que l'attente ne durerais pas trop long. Sa défaite contre le squelette lui était resté en travers de la gorge et il voulait faire ces preuves. Prouver que le slann ne c'était pas trompé au niveau de la traduction de la prophétie et qu'il était bien l'élus.

Vivement la prochaine bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Féanor Anar
Noble Haut Elfe niveau 5
Noble Haut Elfe niveau 5
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation RP : Lothern, Eataine
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Jeu 19 Jan - 20:14

Féanor alla voir ses troupes avant de rentrer dans la ville.

-Faites un camp en attendant mon retour , et faites connaissances de nous nouveaux alliés . Cela pourrait être vital plus tard.


Il s'éloigna donc de la compagnie et se dirigea vers les énormes porte impériales, elles étaient d'un style Gothique très anciens , et de là haut on pouvait facilement surveillés les abords d'Altdorf ...

Il s’approcha des lourdes portes mais un homme vint se placer devant lui, Féanor le dominait de toute sa taille , et une légère brise passa.

-Etes vous avec le commandant James Hawkins ?
-Oui , en effet
-Etes vous un des généraux de ces armées? dit l'homme en désignant ses alliés
-Je suis le Commandant de compagnie Féanor Anar , Maîtres De La Lune Ensanglantée ...
-Très bien , vous serez le seul Elfe dans la ville vous savez?
-Je le sais oui , Le commandant nous a prévenue ...


L'homme s'écarta donc et alla se replacer vers la porte ...

Féanor entra dans la ville et toute la finesse d'Altdorf se révéla , des échoppes remplies , des nobliaux discutaient , une foule écoutant un Orateur .
La venue d'un elfe dans la ville ne manqua pas d'attirer la curiosité de tout les humains et ils dût maintes fois s'expliqué pourquoi était il ici et pourquoi il porté une peau de Lion sur le dos , Féanor ne pouvait faire quelques mètres sans être assaillis de question de toutes part.
*Après tout , les elfes devaient faire la même chose à Lothern pensa-t-il*

Il alla donc explorer la capitale et toutes ses merveilles ... Il trouva les Hauts quartier , des forgerons dont des fumées sortirent sans interruption des fenêtres , qui lui aiguisèrent ses armes , il prit une commande chez le Tailleur Pour lui refaire l'étendard de la Lune Ensanglantée en deux exemplaires il paya d'ailleurs une somme exorbitante pour s'assurer de la qualité de ceux ci.
-Bonjour pouvez vous me faire deux exemplaires de ce dessin?
Pour des étendards ...

Il sortit un schéma de son manteau et le montra à la couturière
-Bien sur , vous voulez attendre ici?
-Oui je le pense

Il attendit une heure sous le regard de curiosité des passants.

Voilà c'est finis , j'ai mit une petite touche impériale en utilisant un fil que seul dans l'empire nous pouvons fabriquer ...
-Parfait merci
Ainsi sa commission en main il prit le route de la sortir il était excédé de toutes ces question et bientôt une foule le suivie ...

Lorsqu'il arriva aux camps des alliés , la foule s'arrêta aux portes de la ville inspectant les Armées qui étaient ici...
Féanor alla trouver les commandants des deux armées et il leur remirent l'étendard de sa compagnie en signe de respect comme il l'avait fait avec Hawkins

-Veuillez accepter ces présents s'il vous plaît ...
Revenir en haut Aller en bas
Aragon Miraz
Roi niveau 3
Roi niveau 3
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation RP : En Estalie
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Ven 20 Jan - 18:08

Enfin je pouvais visiter Altorf, la capitale de l'Empire. Certes elle n'était pas aussi grande que celle de Catay, mais la visiter prendrait néanmoins la journée. J'entrai dans la cité au coté du général elfe qui se dirigea vers le tailleur pour refaire une bannière il m'as sembler...

Je visitai les hauts quartiers, les armureries impériales et même un temple dédié à Sigmar, le Dieu de l'Empire. Je regardai également défiler les patrouilles resplendissantes de la ville ainsi les précheurs traversant les rues pour parler aux nom des dieux. J'aurais aimer avoir un entretien avec l'empereur en personne, mais n'y était pas autorisé.... Il me fallu le reste de la journée pour visiter la merveilleuse cité et je ressorti à la tombé de la nuit, rejoindre mes alliés obligés de camper à l'extérieur des murs de la capitale.

Une fois nous être raconté ce que nous avions visité dans la ville, et après avoir fait plus ample connaissance avec nos compagnons elfes, je décida ne me coucher dans ma tante, histoire de me reposer un peu, car mon instinct me disait que les jours suivants seraient particulièrement longs et pénibles...
Revenir en haut Aller en bas
Commandant James Hawkins
Général de l'empire niveau 1
Général de l'empire niveau 1
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation RP : Nippon, Sado
Dispo pour RP : Non, je suis sur une quête pour l'empereur


Profil
Taille de l'armée:
2000/3000  (2000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Ven 20 Jan - 21:57

Durant le reste de l'après-midi, James rassembla ses hommes à la porte donnant accès à la zone purement militaire de la ville où les citadins n'étaient généralement pas admis. Au bout de deux heures, tout les soldats étaient là. Le canon et le canon feu d'enfer avaient été placés en premier, puis les hommes s'étaient placés autour des armes d'artillerie. Les chevaliers du régiment faisaient actuellement l'inventaire de toutes les armes et des vivres qu'emporterait l'armée.
Le soleil tapait fort aujourd'hui mais l'air se rafraichissait et Hawkins portait une écharpe noire au coup. Elle l'empêcherait d'attraper un mauvais rhume. Sa blessure à l'épaule avait été guérie en grande partie par un guérisseur militaire. Néanmoins, le commandant devrait faire attention à ne pas se reblesser à et endroit là, du moins pendant une ou deux semaines, sinon la blessure serait beaucoup plus grave.

D'après les patrouilles qui rentraient de mission, les armées elfe, catyen et homme-lézard avaient établie un campement à deux lieue des rempart. James avait décidé de les accompagner pour continuer à pacifier les terres impériales. Les hommes-bêtes avaient trop proliférer et des attaques extérieures continuaient de secouer l'Empire. Il fallait à tout prix que cela cesse. Ce soir, il déplacerait donc sa nouvelle armée pour qu'elle campe avec ses tout nouveaux alliés puis il discuterait avec les autres commandants de la suite des événements. James avait entendu parler de problèmes dans la région de Nuln, mais il ne savait pas trop de quoi il retournait.

Le crépuscule n'allait plus tarder quand l'armée d'Hawkins fut enfin prête. Les soldats avaient préparé leur paquetage et les canons étaient prêt à être déplacés.
Le commandant Hawkins s'approcha alors du groupe de chevalier et parla au plus expérimenté. C'était un homme imposant qui portait une longue cicatrice sur le visage. Il mesurait une bonne tête de plus que James qui se sentait soudain tout petit. Le lieutenant Vilkus étant mort lors du dernier affrontement contre les hommes-bêtes, il lui fallait donc un nouveau second qui pourrait commander l'armée en son absence ou en cas de mort prématuré. Un soldat avait appris à James que ce chevalier voulait qu'on l'appelle Varo.

- Chevalier Varo, au rapport !
- Mon commandant, l'armée est prête ! Nous avons tout ce qu'il nous faut : provisions, munitions pour les arquebuses, armes. Que faisons-nous maintenant ?
- Nous allons aller camper avec les trois armées étrangère et alliées qui campent à deux lieues d'ici. Nous allons les suivre car elles souhaitent aider l'Empire à éradiquer les monstres du chaos qui nous attaque. Ce serait idéal si nous pouvions faire plus ample connaissance avec eux.
- Une bonne idée en effet...

Le chevalier Varo fit tourner les ordres d'Hawkins et le régiment se mit en route vers le campement allié. Lorsqu'ils arrivèrent le soleil s'était couché et les feux de camps étaient déjà allumés. Le campement impérial se mit rapidement en place et des tours de gardes furent organisés pour parer à toute improbables attaques. Après avoir monter leurs tentes et reçu leur ration de nourriture les soldats firent connaissance avec leurs nouveaux alliés et frères d'armes. Ils eurent néanmoins du mal à aborder les hommes-lézards mais quelques discussion commencèrent.

Hawkins repéra ses trois autres homologues et alla à leur rencontre. Il s'assit tout en mangeant du pain. Quand il eut finit sa bouchée, il attaqua sans préambule :

- Bon, quel est la suite des événements ? Je dispose d'une armée maintenant, je suis en mesure de me battre à vos côtés et je n'ai reçut aucun ordre m'en empêchant.

Tout en mangeant son bout de pain, James attendit la réponse des commandants.
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Sam 21 Jan - 1:08

Alors que le Commandant James Hawkins discutait avec ses nouveaux allié une estafette aux couleurs de l'empereur vint à sa rencontre et lui délivra un message sans un mot.

Ce message était scellé par le sceau de l'empereur lui-même, c'était donc une missive provenant directement de celui-ci.

Le jeune commandant fit sauter immédiatement le sceau et eu ainsi accès à des informations de la plus haute importance, dont il ne pourra pas divulguer le contenu à ses alliés.

Réunissant ses troupes il devra partir immédiatement pour obéir à son empereur.

Le jeune commandant peut lire sur la lettre écrite de la main de l'empereur :

Commandant Hawkins, vos brillants états de service et la soudaine et incompréhensible alliance entre des ogres et une armée nippones me fait vous parvenir cette missive. La cité de Nuln est assiégé et est même peut être tomber à ce jour.
L'empire entre en ce jour en guerre contre les îles nippones dû à leur trahison ignominieuse.
Je vous ai donc choisi pour accompagner les autres Généraux que j'ai désigné.
Vous commanderez là bas vos troupes actuels mais serait supporté par un très grand nombre d'autre généraux avec chacun leurs armée respective.
Je vous somme donc de partir immédiatement pour le port de Marienburg où le reste de l'armée vous attend déjà pour embarquer dans la flotte de guerre de l'empire.
Que Sigmar soit avec vous.

_________________
« L'imprévu n'est pas l'impossible : c'est une carte qui est toujours dans le jeu. »
Revenir en haut Aller en bas
Commandant James Hawkins
Général de l'empire niveau 1
Général de l'empire niveau 1
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation RP : Nippon, Sado
Dispo pour RP : Non, je suis sur une quête pour l'empereur


Profil
Taille de l'armée:
2000/3000  (2000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Sam 21 Jan - 11:49

James discutait de la suite des événements avec ses nouveaux alliés. Ils n'avaient pas encore commencé à parler de sujets vitaux mais ils y venaient tranquillement. Cela faisait une petite heure que la nuit était tombé. Il faisait assez frais pour que certain soldats choisissent de porter des manteaux ou des écharpes, comme Hawkins.
James avait fini son bout de pain assez vite car il était affamé. Les feux de camps commençait à s'éteindre pour laisser à ce qui le voulaient le loisir de se reposer.
Soudain, le jeune commandant remarqua qu'un homme courait dans sa direction. Cet homme était une estafette, et il portait les couleurs de l'Empereur. C'était donc un messager chargé de délivrer un message direct de l'Empereur. James se leva et attendit l'homme.

Le messager arriva à sa hauteur et sortit quelque chose d'une de ses poches. C'était un message, sûrement pour lui puisqu'il était le commandant des troupes impériales qui campaient ici. Mais que lui voulait l'Empereur ? L'estafette lui remit le message et s'en alla sans même avoir prononcé un seul mot.
James remarqua le sceau de l'Empereur sur le message. Il le fit sauter immédiatement et lut le message. Il savait que ce message devrait rester confidentiel et que ses nouveaux alliés ne pourraient jamais savoir ce qu'il disait à moins que le message lui disent qu'il pouvait les informer.
D'après ce qu'on avait raconté à James, les messages de ce genre était, en général, écrit de la main de l'Empereur lui-même.

Spoiler:
 

C'était donc décidé, il devait rejoindre le port de Marienburg pour rejoindre le reste de l'armée impériale et se diriger vers les îles nippones. Apparemment, c'était une très grande armée que l'Empereur avait monter. Ce message confirmait aussi ses craintes : Nuln était attaqué et la ville tomberait à coup sûr !
James se retourna vers les généraux avec qui il était allié maintenant.

- Messieurs, je peux plus vous accompagner. J'ai reçu de nouveaux ordres. Je suis navré mais vous allé devoir continuer votre quête sans moi. Puissiez-vous gagner toutes vos batailles.

Sans un autre mot, Hawkins décida d'aller voir son nouveau second, le chevalier Varo. Le Commandant lui expliqua la situation.

- Nous devons allé à Marienburg au plus vite. Ordre de l'Empereur. Veuillez préparer les hommes, nous partirons dans deux heures, le temps de nous préparer et que les hommes soit parfaitement réveillé. Nous marcherons cette nuit et demain puis nous nous arrêterons la nuit suivante. Compris ?
- A vos ordres !

Les soldats impériaux mirent du temps à se réveiller mais dès que les ordres de se préparer à partir furent donner, tous se dépêchèrent de ramasser leurs parquetages et de ranger les tentes. Les artilleurs s'occupaient des canons et les préparèrent au voyage.
James ramassa ses quelques effets personnels dont son bouclier et un sac avec des vêtements de rechange. Hawkins chercha son épée, mais il se souvint qu'elle avait été brisé en deux lors de la bataille contre les Hommes-bêtes. Il devrait en trouver une autre pour combattre.

Un petit vent se leva quand l'armée impériale fut fin prête à partir. Hawkins et Varo avaient défini un itinéraire rapide. Ils allaient longés le fleuve
Reik pour rejoindre Marienburg. Durant le voyage, les dix pistoliers patrouilleraient autour de la colonne avec une dizaines de fantassins et une dizaines d'arquebusiers pour éviter une attaqué imprévu. Mais normalement, cette zone de l'Empire était sûr.
Avant de partir, James passa voir Féanor, Tiklaq'tu et Chen Liu Laozhi pour leur dire au revoir.

- Je suis désolé de ne pas pouvoir vous accompagner, mais je suis sûr que vous vous en sortirez très bien. Puisse vos dieux vous guider à la victoire.

Hawkins retourna à la tête de sa colonne et cria :

- En avant !

Et tout le soldats impériaux avancèrent en même temps vers Marienburg.
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Sam 21 Jan - 21:56

Alors que Tiklaq'tu faisait les cent pas dans sa tente, le chef des chevaucheurs de téradons vint le trouver.

-Le commandant elfe Féanor Anar aimerait vous parler.

-Eh bien ne le faisons pas attendre. Qu'il entre!

Le skink se retira pour laissez place à l'elfe qui entra gracieusement dans la tente, un rouleau sous le bras. Il s’arrêta devants Tiklaq'tu qui lui tendit la main. Il l'a serra et dit:

-Veuillez accepter ce présents s'il vous plaît.

Il lui tendit le rouleau et Tiklaq'tu l'ouvrit. Sur cet étendards, Tiklaq'tu reconnut l'étendard de l'armée haut-elfe. C'était une ancienne traditions elfe et Tiklaq'tu admira la bannière flambant neuve. Il devait , en gage de son amitié, lui offrir une de ses bannières. Il appela le chef des chevaucheurs de téradons et lui dit:

-Va me chercher une de nos bannières.

Il repartit et revint peut de temps après avec un étendard hommes-lézards. Malheureusement pour l'elfe, les étendards des hommes-lézards ne sont jamais fait en papier, l'humidité régnante en Lustrie rend son utilisations impossible. Touts les bannières hommes-lézards sont des totems sculptés à l'effigie des anciens en pierre ou en or. Tiklaq'tu la tendit a l'elfe.

-Veuillez accepter ce présent. Je ne serais cependant pas fâchée si vous ne vouliez pas le prendre car il risque d'être très lourd et encombrant

Lorsque la nuits vint a tomber, tout les généraux se rejoignirent sous la tente du général humain pour discuter de la marche à suivre. Celui-ci ouvrit le débats en disant:

-Bon, quel est la suite des événements ? Je dispose d'une armée maintenant, je suis en mesure de me battre à vos côtés et je n'ai reçut aucun ordre m'en empêchant.

Tiklaq'tu ne savait pas non plus ou ils seraient le plus utile mais creusa la questions. Pour le moment, le seul dangers qui pointait était les hommes bêtes de la reikwald mais après leurs défaite, ils ne se montreraient certainement plus avant un long moment. Le seul choix qu'ils avaient était de rester et d'attendre qu'une menace pointe le bout de son nez. Tiklaq'tu en était à là au moment ou une estafette de l'empire entra et donna un message au commandent Hawkins. Celui fit immédiatement sauter le cercle de cire en voyant le signe qui l'ornait. Certainement quelqu'un de haut placé se dit Tiklaq'tu. Il parcouru la lettre du regard avant de ce lever.

-Messieurs, je peux plus vous accompagner. J'ai reçu de nouveaux ordres. Je suis navré mais vous allé devoir continuer votre quête sans moi. Puissiez-vous gagner toutes vos batailles.

Puis lui en son armée partirent sans un mots. La discussion allait se poursuivre dans la tente de l'elfe mais Tiklaq'tu réfléchit au comportement de Hawkins.

Que pouvait contenir ce message pour qu'il doive partir aussi rapidement et surtout, pourquoi ne leurs a-t-il rien dit de sa destination?
Revenir en haut Aller en bas
Féanor Anar
Noble Haut Elfe niveau 5
Noble Haut Elfe niveau 5
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation RP : Lothern, Eataine
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 22 Jan - 8:22

Je suis désolé de ne pas pouvoir vous accompagner, mais je suis sûr que vous vous en sortirez très bien. Puisse vos dieux vous guider à la victoire.


Hawkins se leva et sortit de la haute tente en ayant fait des salutations avant de rejoindre son armée, ne laissant plus que l'homme lézard, le cayen et l'elfe.
Ainsi l'alliance se retrouva amputée d'un membre et étant en territoire humain , les généraux ne savaient pas dans quel sens aller, ils avaient entendue parler dune invasion de Nuln dans Altdorf , mais à cette heure ci elle devait déjà être tombé .


-Que faisons nous alliés?


La tente resta silencieuse ,aucun osaient prendre la parole de peur , peut être de briser l'alliance nouveau née.Ils ne savaient pas où était partit Hawkins , et d'ailleurs cela devait être très urgent pour qu'il laisse les étrangers devant Altdorf sans indications aucunes.
L'elfe se mit debout et alla inspecter ses troupes dehors en prenant soin de rester à quelques mètres pour ne pas se faire voir.Les troupes se mélangèrent et discutèrent jovialement sans animosité , cela faisait de la peine à Féanor qui pensait à une possible rupture de l'alliance comme Hawkins l'avait fait.

L'elfe revint dans la tente et se plaça entre les deux généraux en prenant au passage de la nourriture, il déposa ses haches sur la table faisant luire un lueur bleutée.Aucunes des personnalités en présence n'osa prendre la parole , et chacun baissa la tête.

Les minutes passèrent et la tente resta vide de paroles, contrairement au camp à l'extérieur , Puis Féanor se leva de toute sa hauteur il était impatient et voulait de l'action.Il regarda L'homme lézard et le catyen droit dans les yeux ne laissant démontrer aucune peur dans ceux ci.

-Chers amis nous devon faire régner l'ordre sur le monde et non rêvasser ici!
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 22 Jan - 14:26

Le général humain était partit peu de temps auparavant et déjà, l'alliance doutait de son futur. Que pouvait-il faire désormais? Où serais leur prochaine destination? le général elfe dit:

-Que faisons nous alliés?

Le silence suivi cette interruption, chaque général était plongé dans ces pensées et Tiklaq'tu ne faisait pas exception. La seul chose qu'il pouvait faire c'était d'attendre qu'un ennemis arrive pour attaquer l'empire. jusque là, ils ne pouvaient qu'attendre. Ils pouvaient aussi voyager dans le vieux monde et aidé ceux qui sont dans le besoin. Le temps s'écoula lentement, personne ne prenant la parole. Soudain, l'elfe se leva et regarda dans les yeux les généraux. Tiklaq'tu put y lire de la détermination. Féanor dit:

-Chers amis nous devon faire régner l'ordre sur le monde et non rêvasser ici!

Tiklaq'tu se leva à son tour.

-Je suis entièrement d'accord. je suis las de ne rien faire. Cependant, deux choix s'offrent à nous. Nous pouvons rester dans l'empire et attendre qu'une menace se profil. Nous pouvons aussi voyager dans le vieux monde au grès des rumeurs, combattant les armées ennemis qui attaquent les pays humain. Je propose un vote à main lever pour nous décider. Si quelqu'un a toute fois un autre plan, qu'il le propose. Moi, je vote pour que nous partions.

Puis, Tiklaq'tu attendit la réaction des autres généraux, espérant qu'ils sortiraient rapidement de cette impasse.

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
Aragon Miraz
Roi niveau 3
Roi niveau 3
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation RP : En Estalie
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 22 Jan - 17:47

-Je suis entièrement d'accord. je suis las de ne rien faire. Cependant, deux choix s'offrent à nous. Nous pouvons rester dans l'empire et attendre qu'une menace se profil. Nous pouvons aussi voyager dans le vieux monde au grès des rumeurs, combattant les armées ennemis qui attaquent les pays humain. Je propose un vote à main lever pour nous décider. Si quelqu'un a toute fois un autre plan, qu'il le propose. Moi, je vote pour que nous partions.

Tiklaq'tu attendait ma réponse ainsi que celle de notre ami elfe. Tous se bousculait dans ma tête. Le commandant Hawkins était partit d'un coup sans nous dire sa destination. Pourquoi partait il alors que les hommes-bêtes se rassemblaient aux portes même d'Altorf? De plus, on apprenait que Nuln avait été détruit et qu'une horde du chaos venue du nord se dirigeait vers le sud en mettant à feu et à sang Kislev. Je pensai d'abord que l'Empire partait en guerre contre un de nos peuples, les hommes-lézards, les hauts elfes, ou même les miens en Catay. Mais en reprenant mes esprits, je pensai que ce n'était pas pour cette raison, car c'était ça, il aurait attaqué l'un d'entre nous.

Quelle qu'en soit les raisons, nous ne devions pas laisser les terres de l'humanité brûler sans défense. Je me leva donc:
"Je vote pour aller chercher l'ennemi. Cela fait trop longtemps que nous attendons qu'il vienne à nous. Quand on chasse une bête, on va la chercher dans son antre, et bien c'est ce que nous allons faire. Nous irons à leur rencontre et nous les chasserons des domaines de l'humanité, même si nous devons déclencher une guerre ouverte. Je n'hésiterais pas à railler les hommes face au chaos, même si je dois revenir chez moi, en Catay, pour le faire."

Ces mots ne me ressemblaient en rien, mais je fut néanmoins satisfait de mon discours. Les autres généraux approuvèrent d'un signe de tête. Il ne restait plus maintenant que la réponse de l'elfe, qui pour moi était assez évidente...
Revenir en haut Aller en bas
Féanor Anar
Noble Haut Elfe niveau 5
Noble Haut Elfe niveau 5
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation RP : Lothern, Eataine
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 22 Jan - 20:31

"Je vote pour aller chercher l'ennemi. Cela fait trop longtemps que nous attendons qu'il vienne à nous. Quand on chasse une bête, on va la chercher dans son antre, et bien c'est ce que nous allons faire. Nous irons à leur rencontre et nous les chasserons des domaines de l'humanité, même si nous devons déclencher une guerre ouverte. Je n'hésiterais pas à railler les hommes face au chaos, même si je dois revenir chez moi, en Catay, pour le faire."


Féanor était totalement d'accord avec le Catyen , ces menaces méritaient d'être éradiquées , et seul une alliance solide était à même de tenir en respect ces forces maléfiques et de ce fait il devait être parfaitement en osmose avec ses alliés.Après tout après l’annonce qu'il allait leur révéler cela ne pourrait que resserrer leur liens
"Je vote pour aller affronter les ennemis de L’ordre, et plus précisément pour venger l'empire des Ogres , mes Gardes fantômes m'ont apprit que l'attaque venez des Ogres alliés avec un nippon "

Féanor put distinguer le sourire approbateur de l'homme et de l'homme Lézards , mais quand même un peu surpris que l'elfe n'est pas annoncé ces nouvelles avant.

"Mais , je voudrais vous soumettre une requête Pour combattre nos ennemis nous devons être en parfaite harmonie entre nous , n'est ce pas?"

Sous les regards interloqués de ces amis Féanor continua en remettant ses haches dans son dos.

"Nous devons en effet nous connaître parfaitement pour coordonner nos attaques c'est pourquoi j'ai pensé à la chose suivante : Nous trois devons être chacun dans une armée différente sous le contrôle de notre second , Je m'explique ; par exemple je vais rejoindre l'armée de Chen Liu Laozhi pendant la route jusqu'au Royaume Ogres et le chef de l'armée de Catay sera le second de Chen Liu Laozhi ainsi je pourrais apprendre les techniques de combat de Catay en même temps que vos coutumes , avec ceci je pourrais prévoir vos attaques sur le champ de bataille et me ranger sur vous pour faire des frappes chirurgicales"


"Voici l'elfe qui serra mon chef d'armée en mon absence "
Une elfe entra dans la tente en contre jour on ne pouvait pas encore distinguer son visage
" C'est Azenor , une elfe vigoureuse qui sera mener les elfes pendant que je serais dans une de vos armées "
Elle portait un lourde hache à deux mains et ses cheveux roux tombèrent sur ses épaules , une longue toge de Chrace pendait jusqu’à ses pieds , et bien sur la peau de lion était présente , elle avait un visage effilé et était légèrement plus petite que Féanor , mais ce dégageait d'elle un charisme surnaturelle .Un collier très lumineux pendait à son cou
Elle chuchota à Féanor en rougissant ...

" Commandant pourrais je commander notre compagnie en votre absence , et surtout un de ces généraux je ne pense pas avoir une autorité sur eux "
"Ne t'inquiètes pas Azenor ,mes troupes te suivront , mais nos invité sont seulement là en observateur ..."


L'homme lézard et le Catyen se réunirent pour délibérer sur le fait ou non de suivre la requête de Féanor , quelques minutes passèrent pendant les quelles Féanor finit de ranger ses armes.
Puis ils se retournèrent d'un seul Homme et TilaQ'tu prit la parole ...



Dernière édition par Féanor Anar le Lun 23 Jan - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 22 Jan - 21:02

-Nous devons en effet nous connaître parfaitement pour coordonner nos attaques c'est pourquoi j'ai pensé à la chose suivante : Nous trois devons être chacun dans une armée différente sous le contrôle de notre second , Je m'explique ; par exemple je vais rejoindre l'armée de Chen Liu Laozhi pendant la route jusqu'au Royaume Ogres et le chef de l'armée de Catay sera le second de Chen Liu Laozhi ainsi je pourrais apprendre les techniques de combat de Catay en même temps que vos coutumes , avec ceci je pourrais prévoir vos attaques sur le champ de bataille et me ranger sur vous pour faire des frappes chirurgicales

Tiklaq'tu fut surpris d'une telle requête. Il n'aurait jamais pensé que l'elfe proposerai ça. Il discuta de cette proposition avec le catyen. Tiklaq'tu se dit toutefois que ce n'était pas une si mauvaise idée. La connaissance des forces et des faiblesses des forces alliées serait un point forts. Lors d'une bataille, la stratégie pourra être adaptée et les ennemis pourront être vaincu plus facilement grâce à cela. Il se retourna et l'elfe fit entrer son général en second. Une elfe arriva dans la tente. Elle avait une magnifique chevelure rousse et portait une peau de lion blanc provenant d'Ulthuan tout comme Féanor. Elle avait une hache à deux main et une armure de maille. Elle chuchota quelque chose à Féanor. Tiklaq'tu n'était pas assez proche pour entendre mais ne s'en soucia gère. Il dit:

-Je suis d'accord pour tenter cette expérience. Nous disposerons ainsi d'un avantage sur l’ennemi qui pensera peut-être que nous ne connaissons pas assez. Les forces de chaque armée seront misent en avant et les faiblesses seront comblées. Féanor, si tu rejoins les forces de Chen Liu Laozhi, je rejoindrais les forces elfe et Chen, les forces des hommes-lézards. Mon second sera le chef des chevaucheurs de téradons nommé Takip'toq.

Tiklaq'tu l'avait fait chercher et il entra au même moment, en synchronisation avec les paroles du tupac. Il faisait la même taille que Tiklaq'tu mais le général homme-lézards était un peu plus large d'épaule. Les écailles du kapac était d'un vert émeraude magnifique qui se confondait avec la couleur de son téradons. Les deux être étaient en parfaite symbiose dès qu'ils volaient et tout les ordre du kapac était ordonnés mentalement grâçe à leur liaison mentale qu'ils avaient acquis avec plusieurs années d'expérience. Le kapac vint se placer à coter de Tiklaq'tu et posa sa masse dorée propre aux armée de Lustrie sur la table. Tiklaq'tu l'avait choisi car il avait gagné plusieurs batailles contre divers envahisseur et avait une bonne expérience des combats.

Tiklaq'tu demanda:

-Dites-nous, amis catyen, quel sera votre second?

Revenir en haut Aller en bas
Aragon Miraz
Roi niveau 3
Roi niveau 3
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation RP : En Estalie
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mar 24 Jan - 9:06

Tiklaq'tu demanda:

-Dites-nous, amis catyen, quel sera votre second?

Je n'eu pas à réfléchir longtemps et appela le capitaine Shan Ao dans la tente. Vêtu d'une armure lourde resplendissante, une épée finement ornementée à sa ceinture, il se tint droit en regardant les généraux alliés avec leurs seconds.
"Voici mon second. répondis-je, Le capitaine Shan Ao. C'est un guerrier expérimenté qui sait diriger les hommes, et bien que se soit la première fois qu'il foule le sol du Vieux Monde comme moi, il saura faire preuve de sagesse lors des batailles.
-Je vous remercie général pour tous ses compliments flatteurs.
dit-il, J'espère être à la hauteur de vos attentes.

Il ne parut nullement intimidé devant les autres généraux, mais les salua à la manière des catayens, en se baissant jusqu'à la hauteur de ses jambes, avant de se redresser et de reprendre place à mes cotés. Je prit alors la parole:
"Bien. Je pense que nous sommes maintenant prêts à partir à la chasse aux chaotiques. Vous parliez d'aller dans les royaumes ogres, cependant je trouve que c'est un peu loin, et que si nous partons, nous laisserons l'Empire sans défense aux hommes-bêtes. Nous avons eu vent d'un rassemblement d'hommes-bêtes non loin d'ici, je suggère donc que nous y allions afin d'éliminer cette vermine des domaines de l'humanité. Ensuite, nous pourrons aller dans les Royaumes Ogres. Qu'en dite vous?"

J'attendis maintenant la réponse de mes amis, espérant qu'ils seraient du même avis que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Féanor Anar
Noble Haut Elfe niveau 5
Noble Haut Elfe niveau 5
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation RP : Lothern, Eataine
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mar 24 Jan - 18:59

Ainsi chaque second d'armée étaient présent restant bien stoïque non loin de leur chef respectif .


"Bien. Je pense que nous sommes maintenant prêts à partir à la chasse aux chaotiques. Vous parliez d'aller dans les royaumes ogres, cependant je trouve que c'est un peu loin, et que si nous partons, nous laisserons l'Empire sans défense aux hommes-bêtes. Nous avons eu vent d'un rassemblement d'hommes-bêtes non loin d'ici, je suggère donc que nous y allions afin d'éliminer cette vermine des domaines de l'humanité. Ensuite, nous pourrons aller dans les Royaumes Ogres. Qu'en dite vous?"



"Oui cela est vraie si nous sommes occupés dans les royaumes ogres , l'empire sera sans défenses , de plus si nous restons sur le territoire impérial , Hawkins pourra nous retrouver plus rapidement"

Après de brèves discussions portant sur les choses à savoir au sujet des différentes armées , Chaque général alla rejoindre son armée d’accueil.
Féanor se dirigea donc vers le second Catyen Shan Ao, Malgré les deux mètres du capitaine Lion blanc Shan Ao était non loin de sa taille.L 'homme lézard et la Catyen rejoignirent donc respectivement Azenor et Takip'toq.

"Ainsi vous ne connaissez pas le vieux monde frères?" demanda Féanor au second catyen en s’éloignant de la tente
"Non , monseigneur , je n'ai jamais quitté mon pays auparavant"reprit l'homme armuré
" Connaissez vous l'empire? Ulthuan ou même L'Estalie? "
"Aucunes de ces régions, nous ne sortons que peu de notre pays vous savez?"
"Cela est bien dommage mon ami"
" En effet tant de merveilleuses choses sont à découvrir dans le vieux monde monseigneur ..."
" Non sous sommes frère évitait tant de formalités ..."


Féanor remarqua une mince grimace se dessiner sur le visage de Shan Ao Les hommes de cathay devaient ne pas souvent s'écarter des lois et être très stricte envers leur applications pour que celui ai ce genre de réaction....
Féanor devrait faire donc attention à ne pas trop s'écarter des protocoles , tant ennuyeux à son goût
Finalement le camp alliés fut remballé , les hommes prêts à voyager et Féanor étudias les coutumes Cathay
L'armée humaine , était très serrée et n'autorisait aucun débordements des soldats , les réprimandant immédiatement...

Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mar 24 Jan - 19:38

Tiklaq'tu rejoignit l'armée elfe avec Azenor. Il discuta un peu avec celle-ci.

-Vous avez appris l'art de la guerre a quelle âge? Vous avez l'air jeune.

-J'ai deux cent cinquante ans et j'ai été choisi pour rejoindre la garde d'élite des lions blanc à cent cinquante ans.

Tiklaq'tu n'en revenais pas. Une elfe si jeune déjà sur le champ de bataille. Il rejoignirent l'armée elfe et Tiklaq'tu s'y balada. Le elfes le regardait d'une façon hautaine mais Tiklaq'tu n'en fut aucunement gênée. Il avait appris que les elfes considèrent tout les autres créatures inférieur. Lorsque le cor pour signaler la remise en marche de l'armée, Tiklaq'tu put voir la docilité et l'organisation des elfes. Les paquetages et les tentes furent rangée et l'armée fut prête en peu de temps. L'armée, resplendissante de blanc et de bleu, ce mis en marche rapidement, les chars de chrace en tête. Sur un flanc ou pour la contre charge, avec le stégadon ils pourraient certainement mettre en déroute n'importe quelle armée. Tiklaq'tu marcha à coté d'Azenor pendant la route et continua de discuter avec elle sur les forces et les faiblesses des soldats elfes.

Les trois armée étaient prêtent à partir quand un messager humain sur un cheval arriva au galop depuis Altdorf. L'homme demanda l'attention des généraux des trois armée. Ils se rassemblèrent pour écouter ce que l’humain avait à dire. Celui-ci sortit un parchemin et le tendit à Féanor qui le lit et lut à haute voix:

Cher alliés,
Si je vous écrit c'est parce que vous êtes venu pour aider l'empire et j'ai besoin de votre aide. Une grande partie des forces armée de l'empire est partie punir les nippon pour leurs attaque de Nuln et les frontières de l’empire sont sans défense. Or je viens d'apprendre à l'instant qu'une armée du chaos descend du nord pour mettre l’empire à feux et à sang. Nous n'avons pas assez de soldats pour leurs résister et nous demandons votre aide. Au nom de toute les alliances faites avec vos peuple, aidez l'empire et vous en serez récompensé.


Tiklaq'tu plongea dans ses pensées comme les autres généraux. Une attaque chaotique arrivait par le nord mais si il partaient tous, l'empire pourrait se faire attaquer par les hommes-bêtes. Tiklaq'tu dit:

-Au vus de la situation, je propose qu'un de nous parte affronter le chaos au nord et que les deux autres continue leur combats contre les hommes-bêtes. Si nous partons tous au nord, une attaque d'hommes-bêtes pourrait détruire plusieurs villes de l'empire qui n'est plus très bien défendus. Qu'en penser vous?



Revenir en haut Aller en bas
Aragon Miraz
Roi niveau 3
Roi niveau 3
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation RP : En Estalie
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mer 25 Jan - 18:07

-Au vus de la situation, je propose qu'un de nous parte affronter le chaos au nord et que les deux autres continue leur combats contre les hommes-bêtes. Si nous partons tous au nord, une attaque d'hommes-bêtes pourrait détruire plusieurs villes de l'empire qui n'est plus très bien défendus. Qu'en penser vous?


Ainsi, le chaos déferlait sur les terres de l'Empire. Il fallait repousser cette menace. Cependant, si nous partions, nous laisserions les humains de ces contrés au hommes-bêtes. Je m’avança pour donner mon avis:
"Si ce n'est pas trop vous demandez mes chers compagnons, mes hommes et moi vont rester en ses contrées. Nous ne sommes pas effrayés par les hommes du nord, bien loin de là, mais cependant nous voudrions avoir à faire aux hommes bêtes, histoire de changer nos habitudes. Je vous laisse donc décider qui de vous deux partira à leur rencontre."

Je resta ensuite là à regarder mes alliés qui n'allait pas tarder à prendre leur décision. Au fond de moi je rêvais de faire mes preuves pour la première fois sur le sol du Vieux Monde, mais je sentais que ma place était ailleurs que dans les terres de Kislev. Ce serait donc à contre coeur que je laisserais Tiklaq'tu ou Feanor y aller à ma place. J'espère maintenant que les hommes bêtes ne tarderont plus à remontrer leurs faces hideuses dans les forêts des environs...
Revenir en haut Aller en bas
Féanor Anar
Noble Haut Elfe niveau 5
Noble Haut Elfe niveau 5
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation RP : Lothern, Eataine
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Ven 27 Jan - 16:22

"Si ce n'est pas trop vous demandez mes chers compagnons, mes hommes et moi vont rester en ses contrées. Nous ne sommes pas effrayés par les hommes du nord, bien loin de là, mais cependant nous voudrions avoir à faire aux hommes bêtes, histoire de changer nos habitudes. Je vous laisse donc décider qui de vous deux partira à leur rencontre."



Féanor entendit ces paroles avant que les gardes fantômes lui apprennent une terrible nouvelle : Une horde gobeline dévaste les environs de Kislev , encore une menace de plus à repousser se dit-il...

"Azenor , rejoint moi , Nous allons devoir changer nos plans "

Puis il revint vers les deux généraux alliés

"Chers amis c'est avec une grande tristesse que je vous apprends que je dois quitter cette alliance qui pouvait avoir de beaux jours devant -elle.Ne vous en faites pas cela n'est que spatial sachez que si nous nous recroisons je n’hésiterais pas à vous rejoindre pour votre cause."

Ses deux homologues ne savait pas la raison de ce désistement , mais ils ne devraient plus attendre longtemps , après fait avoir fait une pause , le lion blanc Reprit .

"Les loyaux serviteurs de ma maison oubliée , m'informe qu'une Waaagh Gobeline dévaste la région de Kislev , et je me dois de protéger cette partie de l'empire..."

Sans attendre une réponse quelconque l'elfe partit en courant vers ses troupes à qui ils donnaient des ordres de Voyage...Quelques minutes avant de partir il revint voir ses alliés
"Désolé , mais je crois que nos chemins de séparent ici ."
En laissant couler une larme , qui roula le long de son visage Féanor détourna les yeux de ses amis sans se retourner et partit rejoindre d'un pas lent ses troupes qui avaient commencé le Long voyage vers Kislev.
Puis ils quittèrent la contré d'altdorf , et Azenor suivait son chef comme son ombre ...
Revenir en haut Aller en bas
Aragon Miraz
Roi niveau 3
Roi niveau 3
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation RP : En Estalie
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Dim 12 Fév - 19:42

Voilà près d'un mois que mon armée et moi même étions aux abord d'Altorf, attendant un signe des hommes bêtes. Mais la forêt était calme depuis le départ de mes anciens alliés. Hormis quelques attaques de peaux vertes, aucune bataille ne c'était profilé à l'horizon. Dans ma tente, je fis les cent pas, me rongeant les ongles de remords. J'avais laissé ma place à l'elfe et à l'homme lézard, qui était parti combattre les forces de la destruction. Et moi, j'étais resté ici, sans rien faire d'autre que de camper aux environs de la capitale. J'étais impatient de voir des hommes bêtes pour la première fois, mais jamais ils ne se sont montrés. Je m'arrêta alors de faire les cent pas, et, dans un mouvement rageur, renversa un seau d'eau d'un coup de pied. C'est vrai, aucun ennemi à affronter depuis trop longtemps alors qu'il y en avait des centaines ailleurs. Cette fois s'en fut trop, je ne pouvait pas rester planté là à ne rien faire. Je sortit donc de ma tente et monta sur une colline qui surplombait mon camp pour que tous mes soldats puissent me voir et m'entendre.
"Soldats!!! commençai-je alors que les catayens commençait à affluer autour de la colline, Cela fait trop longtemps que nous restons les bras croisés à ne rien faire! Ce n'est pas ce que l'empereur nous a demandé de faire! Je vous annonce donc que nous partons!! Aux diables les hommes-bêtes, nous trouverons d'autres ennemis de l'ordre! Faites vos affaires soldats, nous quittons cette sombre forêt dès aujourd'hui!!"

Mon discours fut brillant et les hommes crièrent leur joie tandis que chacun se précipitait dans sa tente pour se préparer au départ. En quelques heures, l'armée fut prête à partir, enthousiaste et pressée. Je leva mon bras gauche du haut de mon destrier, et nous nous mîmes en marche vers le sud. A mes cotés se tenait Shan Ao qui affichait un grand sourire au travers de sa barbichette.
"Vous semblez heureux capitaine... lui dit-je en esquissant un sourire.
-Pourquoi ne le serai-je pas ? me répondit il, Cela fait un mois que nous attendons de livrer bataille. Les hommes sont avides d'en découdre avec les ennemis de l'ordre et de quitter cette forêt sombre.
-Tant mieux. Direction le sud maintenant. Mon intuition me dit qu'il y a des choses à faire dans le sud. Nous avancerons jusqu'en Tilée, puis nous prendrons la route de l'Arabie, ce magnifique pays de sable et de cité faites de joyaux.


Et sur ces mots, mon armée et moi même partirent vers les montagnes grises, nous enfonçant un peu plus dans les sombres sentiers de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Gorbad eul' Découpeur
Chef de guerre Orque niveau 4
Chef de guerre Orque niveau 4
avatar

Nombre de messages : 96
Localisation RP : Quelque part dans le Vieux Monde...
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
5000/5000  (5000/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mar 15 Mai - 14:08

Une chose était sûr: C'était le bordel dans le coin. Les tribus de peaux-vertes affluaient de partout et se jetaient contre les remparts inexpugnables de la capitale. Les défenses de la cité donnaient tout ce qu'elles avaient, tandis que les peaux-vertes allaient volontairement au casse-pipe. Gorbash fut amusé de voir pareille scène se jouer sous ses yeux. Il aurait bien voulu participer, mais lui et sa tribu serait tombé au combat rapidement, et pour rien surtout. Mais le chef de guerre voulait autre chose: livrer une belle bataille. Et d’après certains éclaireurs, une armée de morts-vivants dirigé par un belliqueux vampire. Voila quelque chose qu'attendait Gorbash. Avant de prendre d'assaut Altorf, il se ferait un collier de canines de vampire, car cela faisait classe.

La horde contourna donc les remparts de la capitale, et partit en direction des bois où les nuages se faisaient plus noirs. Au bout d'environ une heure, les peaux-vertes s'arrêtèrent et attendirent, sentant l'avancée d'une grande puissance nécromante. Bientôt, les premiers morts-vivants se firent percevoir à environ un mile dans la noirceur de la forêt, se repaissant de cadavres d'impériaux et de villageois. Les hurlements de loups morts-vivants, ainsi les bruits de galope ment de cavaliers spectraux et de vols de chauve-souris vampiriques commença à apeurer les gobelins, mais les orques eux ne furent nullement impressionnés. Bien au contraire, la perceptive d'ennemis puissants ne fit que raffermir leur envie de combattre. Gorbash s'avança à quelques pas au devant de son armée, et gueula à l'intention des morts-vivants en approche:
"Amenez vous les morbacs ! Vous fait' peur aux autres, mai pas à nous ! Amenez vous en ont jouera 'vec vos osselets !"

Des éclatements de rire bruyants se firent entendre dans les rangs des peaux-fortes, qui avaient tendance à se marrer pour un rien. Le chef de guerre se mit alors à cogner ses kikoups entre eux, déjà pressé de faire cette "baston qui pomé"...
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Jeu 21 Fév - 19:37

Jakob descendait lentement la rue principale à la tête de sa nouvelle force armée. Il était parvenu tant bien que mal à revenir chez lui depuis les désolations nordiques de Kislev après sa bataille contre le chaos. Le prête guerrier fit la moue en repensant à cet bataille qui avait failli lui coûter la vie. Les deux généraux s'étaient affronté de longues minutes durant, aucun ne parvenait à prendre l'ascendant sur l'autre. Malheureusement, il n'en fut pas la même chose des soldats. Cette bataille, ou plutôt ce massacre, c'était terminé avec une dizaines de soldats de chaque côté, tous plus épuisé les uns que les autres. Jakob n'avait pas eu le choix. Lui et ce qui restait de sa glorieuse armée c'étaient retiré du champs de bataille, jonché de cadavres. La seule consolation de Jakob était que l'armée du chaos avait elle aussi été décimée pas le courage et l'acier des soldats de l'Empire. S'ensuivit une longue marche de plusieurs jours pendant laquelle plusieurs hommes périrent de froid, l’absence de nourriture n'aidant pas. Seul survit le mage de métal et le champion des joueurs d'épée.

Le trio parvint donc difficilement à rejoindre les terres de l'Empire pour finalement se rendre dans la capitale, Altdorf. Le bastion de l'humanité avait repoussé maintes attaques et se dressait fièrement du haut de ses remparts. Cette immense ville, avec des rues larges et de hautes maison, était la ville la plus développée de tout le royaume. Même Nuln, la puissante citée du sud abritant l'immense guilde des ingénieurs, dont la renommée n'est plus à faire, ne dépassait pas la capitale en taille et en renommée. Devenue capitale depuis l'avènement au trône de Wilhelm III il y a de cela cent ans, Aldtorf n'avait cesser de s'étendre à tel point que les remparts furent agrandis une bonne douzaine de fois. Le palais de l'Empereur Karl Franz se trouvait tout en haut d'une colline, surplombant ainsi la ville. Le collège de magie avait également son bâtiment principal dans la ville. Jakob cracha à cette pensée. Les mages sont des êtres faibles qui sont près à rejoindre le chaos en échange d'un peu plus de puissance magiques. Ce sont les principaux hérétiques qui se cachent de la juste fureur des prêtres guerriers et des répurgateurs. Cependant, il y avait une exception. En effet, le mage de métal qui accompagnait le prêtre guerrier avait réussi à gagner la confiance de ce dernier. Il était presque aussi grand que Jakob et plus large d'épaules. Là ou la majeure partie des sorcier était malingres et peut endurant, ce sorcier là pouvait remporter un bras de fer avec facilité. Sa barbe et ses cheveux, tout deux d'un noir profond, dépassaient de son masque en or qu'il portait constamment. Sa robe, d'un jaune brillant, était souillée de boue à cause de la longue marche. Son bâton avait le manche entièrement blanc. Le bout représentait un aigle d'or dont les serres entourait une orbe dorée.

Le prêtre était donc rentré à Altdorf et s'apprêtait à faire face à ses supérieur qui allait constater sont cuisant échec. Il avait conduit à la mort plus de 300 soldats. Qu'allait-il dire à leurs femmes, leurs enfants, leurs parents? Certes, ils étaient mort pour protéger l'Empire mais rien ne peut remplacer un proche perdu , Jakob était le mieux placé pour le savoir. Le mage devait faire son propre rapport au collège de magie. Il se quittèrent donc sur de chaleureux adieu en espérant se revoir un jour sur le champs de bataille. Jakobe permis au champion des joueurs d'épée de se retirer dans la caserne.

-C'est gentil à vous général malgré tout le temps passé ensemble, il n'arrivait pas à oublier le protocole je vais voir ma femme. Lorsque je l'ai quittée, elle attendait un enfant. Il est certainement né.

Jakobe lui adressa ses félicitations et promis de demander à ce qu'il ne reparte pas en mission afin de profiter de sa famille. Le champion le remercia et partit. Jakob sourit tristement. Il y avait longtemps qu'il avait pour seule famille les autres prêtres mais parfois, il aurait bien aimé se marier et avoir des enfants. Il secoua la tête. De telles pensées était indigne. Il servait le tout puissant Sigmar et était encore en vie grâce à sa Sainte Volonté. Le prêtre guerrier se mis péniblement en direction du palais royale. Il espérait que le châtiment ne serait pas trop sévère même si les archidiacre, le plus haut statut que pouvait espérer obtenir un prêtre guerriers après le titre de Grand Théogoniste, actuellement porté par Volkmar, dit le sévère, n'était pas réputé pour leur douceur.

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Sam 23 Fév - 11:43

L'archidiacre faisant les cent pas pendant que Jakob, un genou à terre, patientait. Le supérieur du prêtre guerrier était en proie à un conflit intérieur virulent puise que ce dernier pouvait entendre ces grognements et ses faibles jurons. La pièce dans laquelle se trouvait les deux religieux était richement meublée. Rien de plus normal après tout puisqu’ils se trouvaient dans le bureau de l'archidacre. Un large bureau de chêne dont les bordures était souligné par de longs fils d'or prenait une bonne partie de la pièce. Il était impeccablement rangé. Jakob en conclut que les servants était passé il y a peu de temps car tout les bureau des hommes politiques sont couvert de paperasse et très peu soigné. Une grande fenêtre derrière ledit bureau inondait la pièce de la lumière du jour. En traversant les fin rideau qui couvrait les ouvertures, la lumière prenait une apparence spectrale, presque divine. A l'opposé, une cheminée éteinte attendait patiemment l'arrivée de la nuit pour être à nouveau allumée. C'est qu'il fait froid la nuit dans un grand château. A droite et a gauche du bureau était collé contre les mures une étagères remplis de livres divers. Jakob se demanda un instant si l'archidiacre les avaient tous lu. Il supposa que non, au vus de la poussière qui s’amassait sur le haut du meuble, la partie que les servants n'arrivent pas à atteindre.

Jakob sortit de ses rêveries par un raclement de gorge. L'archidiacre avait cesser de tourner en rond et tentait de se ressaisir même si Jakob voyait bien qu'il n'arrivait pas à caché entièrement son stress.

-Si je résume bien ton rapport, tu as affronté les démons et à réussi à leurs infligé de lourdes pertes. Ensuite, tu as reçus les renforts que l'Empereur t'as envoyé mais tu n'est pas reparti les affronter. A la place, tu as combattu contre une armée de guerriers du chaos qui descendait du nord afin de l'empêcher de mettre à feu et à sang l'empire. La bataille c'est soldé par un cuisant échec puisque tu a perdu pratiquement tout les soldats que nous t'avons envoyé.

-Ce n'était pas une défaite puisque...

-Il suffit! Jakob se tut instantanément Tu as conduit à la mort beaucoup trop d'homme. Les démons continuent de ravager Kislev. Nous recevons sans cesse des demande d'aide et lorsque nous en envoyons, ils se font massacrer par les guerriers du chaos présent là-bas. L'archidiacre souffla un peu et reprit, plus calmement. Je sais bien que la bataille à dû être acharnée et que l'armée du chaos doit être tout aussi mal en point que celle qui t'accompagnait. Seulement, certains comptes électeurs commence à chuchoter contre toi. Certains pensent que tu veut t'attirer toute la gloire. D'autres sont persuadé que tu es un pion du chaos infiltré parmi nous pour envoyer toute nos forces à la mort afin d’offrir l'empire sur un plateau d'argent à nos ennemis.

-Mais c'est totalement faux! Vous devez leur dire! s'indigna Jakob.

-Et je m'y emploie croit moi. La voix de Volkmar pèse lourd dans la balance et il te soutien. Pour le moment, l'Empreur ne prête qu'une oreille distraite à ces accusations mais si tu n'arrive pas à ralentir significativement la progression des démons, il risque de porter une oreille plus attentive, chose qui serait dramatique pour toi. Le conseil va commencer, nous allons tenter de plaider en ta faveur. Mais je ne promet rien.

L'archidiacre s'en fut et Jakob patienta dans le bureau. Une demi heure passa, puis une autres. Personne ne revint. Jakob imagina les discutions endiablée des politiciens. Il détestait la politique. Presque tout les hommes politiques sont des enfants qui veulent uniquement tirer leur épingle du jeu sans faire de sacrifices. Au bout d'une heure, l'archidacre revint avec un visage neutre. Il regarda Jakob et lui dit:

-Ta nouvelle armée t'attend. Mais je te préviens. Si tu ne ralentis pas significativement l'avancée des démons, ce n'est pas la peine de revenir.

Jakob saisit la liste que lui tendait son supérieur.

160 fantassins des troupes régulières 800pts
80 arquebusiers 400pts
60 joueurs d'épée 400pts
2 canons 200pts
2 mortiers 200pts
10 chevaliers demi-griffons 400pts
1 batterie tonnerre de feu 200pts
1 tank à vapeur 400pts

Jakob eu un sourire carnassier, la chasse aux démons pouvait recommencer

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jakob
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
[MJ] Prêtre Guerrier niveau 5
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation RP : A Altdorf
Dispo pour RP : Oui, quand vous voulez.

Profil
Taille de l'armée:
200/5000  (200/5000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mar 26 Mar - 16:39

Altdorf! La capitale du plus grand empire du Vieux Monde se dressait fièrement au milieu de la dense forêt qui recouvrait une vaste partie de l'Empire. Passant les portes grande ouvertes, Jakob et le reste de son armée furent surpris d'être accueillis pas presque la totalité de la ville qui leurs hurlaient des encouragement et leurs jetaient des fleures. Le prêtre guerrier restait stoïque, comme si tout cela était parfaitement normal. Toutefois, à l'intérieur, une foule de question se bousculait dans son esprit. Pourquoi une telle ovation? Il avait juste ralentit les démons. Ces-derniers allaient certainement continuer leurs attaques incessantes afin de pénétrer dans l'Empire. Alors pourquoi un tel enthousiasme? Parce qu'il avait ramener des soldats en vie? Environ la moitié de l'armée partie au nord avait été tuée et la partie restante recelait de blessé plus ou moins grave. Jakob abandonna ses réflexions lorsqu'il arriva devant le palais. Là, Volkmar le sévère, ainsi que les deux archidiacres, attendaient patiemment l'arrivée du général devant l'entrée. Sombrant dans l'incompréhension totale, Jakob s'avança lentement vers les membres les plus important de l'ordre religieux de Sigmar. Il s'inclina devant Volkmar ainsi que toute l'armée. Le membre le plus éminent des prêtres guerriers attendit quelques instants avant de donner l'ordre à tous de se relever. Les hurlement se turent dans la foule et un silence s'installa sur la place. Volkmar s’adressa à tous d'une voix grave et puissante afin que tous puisse l'entendre.

-Soldats! Citoyens! En ce jour de gloire, un héros de l'Empire et parmi nous! Il posa sa main sur l'épaule de Jakob Ce prêtre guerrier à combattu et repoussé les démons qui nous menaçaient depuis si longtemps. Ces hérétiques sont retournée se terrer dans leurs désolations du nord grâce à la vaillance et la bravoure des soldats de l'Empire!

La foule hurla de joie après ces quelques mots, le moral remonté à bloc. Après tant de jours passé à se morfondre et à craindre des lendemains incertains, une victoire et le danger repoussé remontait la confiance et le calme des citoyens. La foule repartie ensuite et Jakob entra dans le palais avec les deux archidiacres et Volkmar. Une fois dans le bureau de ce-dernier, Jakob n'y tint plus et demanda:

-Est-ce que quelqu'un pourrait me dire ce qui se passe? J'ai juste repoussé une force démoniaque, rien de plus. Volkmar haussa un sourcil.

-Tu as fait bien plus que ça. En tuant le principal général des forces démoniaques, ces-derniers ce sont replié au nord la queue entre les jambes. Les démons sont retournée d’où ils sont venus grâce à toi.

Jakob en resta abasourdis. Il n'avait jamais pensé une seconde que le buveur de sang était le principal général qui maintenait la cohésion entre toutes les forces de Kislev. Tout ça semblait tiré par les cheveux mais bon, le résultat était là.

-Mais il n'est pas encore temps pour toi de te reposer sous tes lauriers. L'Empereur t’envoies accomplir une nouvelle fois Sa volonté.

-Quoi? Je viens à peine de rentrer et je dois déjà repartir au combat? Ne puis-je donc pas me reposer après tout ce voyage? Volkmar se leva. Il dépassait Jakob de presque une tête, lui qui était déjà légèrement plus grand qu'un humain habituel.

Écoutes moi bien Jakob. Le travail que tu as accomplis au nord nous a sans doute tous sauvé, je te l'accorde. Seulement, les démons ne sont pas nos seuls ennemis. D'autres forces se terrent partout autour de nous, attendant le moindre signe de faiblesse pour attaquer. Nous sommes justement en mauvaise posture. L'armée de l'Empire à perdu les deux tiers de ses effectifs dans cette guerre et Nuln n'est pas encore entièrement réparée. Dans de tel conditions, nous ne pouvons faire face à une autres invasion, est-ce que tu comprend les enjeux? Jakob hocha faiblement la tête. L’Empire était certainement en danger et lui, il ne pensait qu'à prendre du bon temps. Quel égoïste.

-Bien. Tu dois partir au sud, dans le Reikland. Cette province a perdu une bonne partie de ses forces armée et on nous signale une augmentation de l'activité des hommes-bêtes. On ne sait pas encore qui est leur chef mais tu dois les arrêter. Nous devons montrer à nos adversaires que nous ne sommes pas si affaiblis qu'ils le pensent. Une petite force armée t'attends là-bas. Tu partiras dans quatre jours. Des questions?

Jakob secoua négativement la tête et son supérieur lui fit signe de sortir, ce qu'il fit. Les hommes-bêtes... voilà qui promettait d'être intéressant.

_________________
FOR THE EMPIRE AND FOR SIGMAR!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mavado
[Admin] Maitre assassin niveau 5
[Admin] Maitre assassin niveau 5
avatar

Nombre de messages : 2661
Localisation RP : Altdorf!
Dispo pour RP : Dispo, demandez moi!

Profil
Taille de l'armée:
200/3000  (200/3000)

MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   Mer 10 Sep - 10:15

Sous le soleil ardent d'une journée d'été, le calme avait fini par régner dans l'embarcation arabienne se faisant passer pour un navire marchand...

Les marins savaient bien que leur périple n'aurait rien d'ordinaire mais: "Quand le sultan ordonne, on obéit sans poser de questions!" avaient-t-ils pensé. Les gardes du sultan les avaient réquisitionnés dans différents navires de pèche, marchands et de tourisme, puis leur avaient ordonné d'embarquer dans cette grande jonque transformée pour l'occasion en cargo commercial. Leur capitaine seul était un des hommes de main du sultanat, et lui seul connaissait leur destination, enfin c'est ce qu'il croyait... Un individu cagoulé monta à bord et s'installa à l'arrière du bateau. Personne ne tenta de l'en empêcher, sa silhouette sombre pouvant dissimuler un individu dangereux, voire même un assassin. Cet homme pourtant était le seul à connaitre la raison de cette escapade.

Pendant le voyage, l'animosité des marins envers lui monta peu à peu, jusqu'à devenir palpable. A quoi servait-il lui qui n'aidait en rien à la navigation et qui ne nettoyait pas le pont? Comptait-il rester les bras croisés à se la couler douce durant tout le voyage? Monsieur désirait-il voyager à l'oeil? S'il n'était d'aucune utilité, pourquoi le garder à bord, pourquoi ne pas jeter ce poids inutile par dessus bord?

Toutes ces interrogations et se ressentiment cessèrent lorsque le navire fut abordé par un voilier pirate, non loin des côtes de Sartosa. Un rictus apparut sur son visage lors de l'abordage, alors que tout l'équipage tremblait de peur. En un éclair, il tua trois assaillants, se rua sur leur capitaine et lui enfonça sa dague dans l'œil. Il tourna ensuite son regard vers les autres boucaniers et leur fit signe de battre en retraire, pendant qu'il jetait le corps de leur capitaine aux requins. Il se rassit tranquillement à sa place pendant que le vaisseau des agresseurs fuyait à pleines voiles, sous le regard médusé de son équipage.

La suite du voyage se déroula sans encombres, le cargo passant non loin des cotes estallienes, puis longeant les cotes bretonniennes à bonne distance pour finalement parvenir à l'embouchure du Reik. Ils s'y engagea et poursuivit son long périple jusqu'à atteindre sa destination finale : Altdorf!
Pendant que les marins déchargeaient les soieries et des épices orientales, sous les ordres de leur capitaine, tout en tentant de se réserver un bon espace de vente; l'assassin se leva également, ajusta sa capuche et se dirigea vers le capitaine.

"Dans trois jours à l'aube, que le navire soit prêt pour le voyage retour."

Sans rien dire de plus, il disparut dans la foule.

Le lendemain, au coucher du soleil, il réapparut sur le toit d'un immeuble situé juste en face du musée des antiquités. Il avait passé la veille à analyser les allées et venues des gardes et à peaufiner son plan d'intrusion. Il s'était même fait passer pour un touriste pour examiner de plus près les systèmes de sécurité intérieurs.
Les derniers clients sortis, le musée ferma ses portes. Aussitôt, avant que les gardes n'entament leur première ronde, il lança un grappin sur la façade nord, la moins surveillée, et dont une fenêtre du deuxième étage avait été ouverte durant sa visite. Il s'y faufila sans un bruit et entama sa progression vers son objectif. Arrivé au premier étage, il fit une pause dans un recoin sombre, derrière une statue en marbre. Un garde passa à moins d'un mètre de lui sans le voir, tout en sifflotant naïvement. Cela aurait été tellement facile de se débarrasser de lui, mais c'était inutile, et cacher son corps lui aurait fait perdre du temps. Il continua sa progression vers le sous sol, où se trouvaient les objets de plus grande valeur. Il évita encore deux gardes avant de finalement se retrouver en face de sa cible, après avoir rampé au plafond pour éviter d'activer une dalle piégée.

Elle était là, juste devant lui, l'épée mythique ayant appartenu au Sultan Jaffar, ramenée dans la capitale impériale suite à la croisade en Arabie. Lors du prochain passage des gardes, elle ne s'y trouvera plus. A la place, il auront droit à un emplacement vide et aucun indice...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Altdorf, Capitale de l'Empire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Altdorf, Capitale de l'Empire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire ork de Charadon
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout
» la remonte de la cavalerie sous l'empire
» Le Bal de l'Empire |Venez danser aux Tuileries|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warhammer RPG :: Vieux Monde :: Empire, Sylvanie-
Sauter vers: